BFM Business

GE a enfin racheté le pôle énergie d'Alstom

L'acquisition est finalisée.

L'acquisition est finalisée. - Sébastien Bozon - AFP

L'acquisition est finalisée. Le montant de ce rachat est de 9,7 milliards d'euros.

De longs mois plus tard, General Electric a annoncé lundi avoir finalisé l'acquisition du pôle énergie du français Alstom pour un montant de 12,35 milliards d'euros. En incluant notamment le montant que le groupe français réinvestira dans des coentreprises avec GE et une baisse de prix annoncée en juillet, l'opération s'élève à 9,7 milliards d'euros, a souligné GE dans un communiqué. 

Alstom a de son côté rappelé qu'une partie du produit de cession, dans une fourchette de 3,2 à 3,7 milliards d'euros, devait revenir à ses actionnaires. Son conseil d'administration se réunira ainsi le 4 novembre 2015 pour proposer une offre publique de rachat d'actions (OPRA) suivie d'une réduction du capital par annulation d'actions. Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires lors d'une assemblée générale qui sera convoquée avant la fin de l'année.

Alstom se retrouve désormais recentré sur ses activités transports. La transaction finalisée avec GE inclut aussi le rachat à l'Américain de son activité de signalisation ferroviaire pour un montant d'environ 700 millions d'euros, a indiqué le groupe français dans un communiqué séparé. "Nous avons, avec General Electric, conclu un accord 'gagnant/gagnant', qui protège les intérêts des salariés et des clients des activités Énergie, tout en renforçant la position d'Alstom dans le secteur ferroviaire", s'est félicité Patrick Kron, PDG d'Alstom, qui avait fermement défendu cet accord.

D. L. avec AFP