BFM Business

Feu vert de la Chine au rachat de Syngenta par ChemChina

La Chine autorise le rachat de Syngenta par ChemChina

La Chine autorise le rachat de Syngenta par ChemChina - Fabrice Coffrini - AFP

Cette opération a déjà obtenu le feu vert de 19 autorités. Sa validation par la Chine marque une étape de plus avant la consultation de l'Inde, dernier pays à devoir se prononcer.

Après Bruxelles, les autorités chinoises ont donné leur feu vert à l'acquisition du groupe suisse d'agrochimie Syngenta par le conglomérat d'État chinois ChemChina, a annoncé mercredi le groupe suisse. "ChemChina et Syngenta ont annoncé aujourd'hui (mercredi) avoir reçu le feu vert du ministère du Commerce" de la Chine, a indiqué Syngenta dans un communiqué.

"Cette approbation représente une étape de plus vers la finalisation du rachat qui est attendue au courant du deuxième trimestre 2017", a-t-il ajouté.

Plus grosse acquisition d'un groupe chinois à l'étranger

L'opération a obtenu le feu vert de 19 autorités, dont celles début avril des gendarmes de la concurrence aux États-Unis et en Europe. Le Mexique a toutefois posé des conditions au rachat. Les conditions définies par les autorités mexicaines (Cofece) pour préserver la concurrence incluent notamment la cession de cinq produits de Syngenta.

L'Inde est le seul pays qui doit encore se prononcer sur cette opération, évaluée à 43 milliards de dollars et considérée comme la plus grosse acquisition d'un groupe chinois à l'étranger. Annoncée en février 2016, elle devrait permettre à la Chine de doper sa production agricole nationale, pour nourrir sa population de 1,3 milliard d'habitants, alors que la surface des terres cultivables se réduit inexorablement dans le pays.

P.L avec AFP