BFM Business

Hyundai rachète Boston Dynamics à Softbank

Le robot Spot, de Boston Dynamics

Le robot Spot, de Boston Dynamics - Boston Dynamics

Le japonais SoftBank Group a annoncé la vente d'environ 80% de ses parts dans Boston Dynamics au géant automobile sud-coréen Hyundai Motor.

De la robotique de pointe chez Hyundai. Le japonais Softbank a annoncé ce vendredi 11 décembre la vente d'environ 80% de ses parts dans Boston Dynamics au géant automobile sud-coréen. La transaction valorisant la société américaine de robotique à 1,1 milliard de dollars, soit environ 900 millions d'euros.

Des robots stars de Youtube

SoftBank Group, qui va conserver 20% du capital, avait racheté Boston Dynamics en 2017 à Alphabet, la maison mère de Google, pour un montant non publié. La transaction entre SoftBank Group et Hyundai devrait être finalisée d'ici juin 2021, selon un communiqué commun.

Issu du prestigieux Institut de technologie du Massachusetts (MIT) au début des années 1990 avant d'être racheté par Alphabet en 2013, Boston Dynamics est l'un des leaders mondiaux dans le secteur des robots mobiles et intelligents pour effectuer différentes tâches (manutention, inspection dans des zones dangereuses, etc.).

Les vidéos de ses créations, aux formes évoquant l'univers de la science-fiction, atteignent des millions de vues sur Youtube tant elles sont bluffantes, comme d'ailleurs le prix de ces bijoux technologiques, guère rentables pour le moment. Son premier robot commercial, le quadrupède tout-terrain Spot, a été lancé en juin dernier et a déjà eu l'occasion de visiter les locaux de BFM Business.

Quelles applications chez Hyundai?

A l'instar du japonais Toyota, Hyundai Motor développe également ses propres robots dotés d'intelligence artificielle, non seulement pour son coeur de métier dans la mobilité ainsi que dans la logistique, mais aussi pour des services comme la santé et le soin aux personnes âgées.

En 2019 au CES de Las Vegas, Hyundai avait dévoilé un étonnant concept de voiture avec quatre roues fixées à l'extrêmité de jambes articulées. L’objectif de ce drôle d’engin: atteindre les terrcains les plus escarpés, par exemple en cas de catastrophe naturelle, pour porter les premiers secours. Autre utilisation possible, les personnes à mobilité réduite que des taxis pourraient aller chercher jusque sur le palier de leur maison en toute sécurité.

Hyundai expliquait alors qu'il ne prévoyait pas pour le moment de produire un tel véhicule mais l'acquisition de Boston Dynamics permet désormais de l'envisager comme une piste potentielle de développement pour le constructeur coréen.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet avec AFP Journaliste BFM Auto