BFM Business

Wattmobile: un véhicule électrique en descendant du train

Wattmobile lance dans 4 gares françaises dont la gare de Lyon son système de location de véhicules électriques pour professionnels

Wattmobile lance dans 4 gares françaises dont la gare de Lyon son système de location de véhicules électriques pour professionnels - -

Une jeune société Wattmobile mise depuis quelques années sur la mobilité urbaine. Elle met en place ce 23 juin un nouveau service pour les professionnels: des voitures ou des scooters électriques en libre service à l'entrée des gares.

Vous arrivez gare de Lyon à Paris, vous descendez du train, direction le parking le plus proche, votre badge Wattmobile en main. Vous vous approchez du véhicule que vous avez réservé la veille sur votre smartphone, la porte s'ouvre, le tour est joué: vous serez à l'heure pour votre rendez-vous professionnel. C'est le concept de Wattmobile: faciliter les déplacements en ville tout en roulant plus propre. Il répond à une demande: 90 % des professionnels se déplacent seuls et 78 % cumulent plusieurs rendez-vous dans une journée.

L'entreprise lance son abonnement ce lundi 23 juin gare de Lyon à Paris mais il n'en est pas à son coup d'essai. Dès 2011, il teste des locations de scooter électriques en gare de Marseille St Charles. Dès aujourd'hui, le système est mis en place également à Lyon Part Dieu et Lille Flandres.

Rien de commun avec Autolib

Le système est unique en Europe. Wattmobile mise sur la simplicité avec ce badge et des tarifs moins élevés que les loueurs traditionnels, entre 45 et 64 euros les 24 heures.

L'abonnement mensuel a été fixé à 18 euros TTC. La réservation se fait en ligne ou sur un smartphone. Les trajets sont en revanche limités à la ville: ce sont des Renault Twizy et des scooters électriques équivalent 50cc Peugeot eVivacity qui sont proposés en location. Des véhicules légers, très maniables en ville avec une autonomie de 60 ou 80 kilomètres. Il n'y a pas actuellement plus de 10 points de charge par station ainsi que l'exige la réglementation .

A ceux qui diront que Wattmobile se positionne en concurrent de l'Autolib, David Lainé le président de l'entreprise répond que c'est en réalité un bon complément. "Le modèle n'est pas le même, Autolib est efficace en raison de son foisonnement, prendre un véhicule à un endroit et le déposer à un autre, mais cela ne convient pas aux professionnels. Il faut garantir un véhicule pour que le déplacement en ville soit efficace."

Bientôt des aéroports ?

David Lainé ne cache pas qu'il a fallu faire preuve de beaucoup de bonne volonté. "Les barrières à l'entrée ont été nombreuses"

Wattmobile s'appuie sur son partenariat avec la société Effia afin de garantir des stationnements dans des lieux couverts, ce qui permet d'éviter les dégradations. C'est Fullcharger qui équipe les stations en borne de recharge. Les stations seront en service le 1er juillet.

Wattmobile compte bien accélérer le mouvement dans une déploiement dans une vingtaine de gares d'ici la fin de l'année. sa prochaine cible: les aéroports mais il faudrait des véhicules un peu plus conséquents pour tenir la distance. Celui de Nice en centre-ville est d'emblée plus séduisant. Et pourquoi pas d'autres grandes villes européennes comme Londres, Bruxelles, Amsterdam ou encore Barcelone?

Nathalie Croisé de BFM Business