BFM Business

Transition énergétique: les collectivités ont un rôle fort à jouer

 72 % des Français déclarent ne jamais avoir entendu parler d’économies d’énergie par leur collectivité selon une dernière étude IFOP pour Énergie Perspective et La Fabrique des Territoires Innovants

72 % des Français déclarent ne jamais avoir entendu parler d’économies d’énergie par leur collectivité selon une dernière étude IFOP pour Énergie Perspective et La Fabrique des Territoires Innovants - E.P

La loi sur la transition énergétique est examinée au Sénat. Le gouvernement a voulu un grand débat public mais les Français sont-ils engagés dans la même dynamique? Et qu'en est-il des collectivités alors que le salon des Maires et des Collectivités ouvrira ses portes demain.

Des modèles sont à construire autour de la transition énergétique. C'est l'une des conclusions de l'étude IFOP publiée à la veille du coup d'envoi du salon des Maires et des Collectivités.

"Les chiffres révélés dans l’étude montrent que le sujet de la transition énergétique atteint un certain niveau de maturité, voire de stagnation" résume Yann Person, Fondateur d’Énergie Perspective. Ce designer de services pour la rénovation de l’habitat ainsi que le Do thank/Think Tank La Fabrique des Territoires Innovants ont mandaté l'IFOP pour ce sondage réalisé ce mois-ci auprès de 1.502 personnes.

Quand on leur demande s’ils ont déjà entendu parler de la transition énergétique, les Français répondent en moyenne "oui" à 78 %. Une exception: le Nord-Est où 1 Français sur 3 n'en a jamais entendu parler.

Les contours restent de toute façon assez flous. 38% des Français déclarent savoir assez bien de quoi il s’agit. La pédagogie est nécessaire. Une fois que les enjeux leur sont expliqués, ils sont 74% à se sentir alors personnellement concernés par cette transition.

50 % de la facture globale

Pour Yann Person, "les Français sont au courant, ils se sentent plutôt concernés mais ne pensent pas pour la plupart engager de travaux de rénovation, notamment pour des raisons financières."

Il y a pourtant une attente: 4 Français sur 10 envisagent de faire des travaux énergétiques, dont 20% d’ici moins de deux ans. Dans cette démarche, les collectivités ont un rôle central à jouer. 61% des Français affirment leur confiance dans l'action globale mais, comme nous ne sommes pas à un paradoxe près, 72% des personnes interrogées déclarent ne jamais avoir entendu parler d’économies d’énergie par leur collectivité. Ils sont même 73 % à ignorer les primes et subventions proposées en local en cas de travaux de rénovation énergétique.

Dommage, quand on sait que les aides peuvent financer jusqu'à 50 % de la note globale des travaux d'un ménage" commente Yann Person. Et pourtant un Français sur 2 pense que la collectivité est légitime pour les orienter sur les questions de travaux d’économies d’énergie.

Services et proximité

"Il ne s’agit plus simplement d’organiser, planifier et distribuer. Le politique doit davantage orienter l’action sur son territoire et donner les moyens à sa population de faire." explique Marc Desforges, délégué général de la Fabrique des Territoires Innovants.

La rénovation énergétique lancée par le gouvernement avec un objectif fort de 500.000 logements rénovés par an d'ici 2017 constitue aussi l’occasion de dynamiser l’activité économique des territoires. Marc Desforges cite ainsi l'exemple de la "Communauté d’Agglomération du Grand Guéret".

Dans le cadre d’un ambitieux Cluster "Odyssée 2023", vecteur du développement économique du territoire autour du bien-être de la population, la Communauté d’Agglomération consacre son engagement dans la rénovation de l’Habitat en coordonnant l’Alliance pour la rénovation Thermique." Ce qui amène à une réflexion plus grande sur nos modèles: 6% de Français confieraient leurs travaux de rénovation à un grand groupe, contre 62% qui feraient appel à une petite entreprise locale.

Pour Yann Person, "n’est-ce pas là la preuve que les notions de service, de conseil et de proximité resteront des atouts de poids dans le cœur du particulier ?" La rénovation thermique est aussi une priorité sociale. Cette étude révèle qu'un Français sur 10 se sent mal chez lui.

Nathalie Croisé