BFM Business

Total va acheter du pétrole à l'Iran

Hassan Rohani (à droite) a rencontré le patron de Total à l'occasion de sa visite officielle en France.

Hassan Rohani (à droite) a rencontré le patron de Total à l'occasion de sa visite officielle en France. - Eric Feferberg - AFP

A l'issue d'une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani, le PDG du groupe pétrolier a précisé vouloir acheter à la République islamique entre 150.000 et 200.000 barils par jour.

Après PSA ou ADP, Total va profiter de la levée partielle des sanctions contre l'Iran. Le groupe français va en effet signer un contrat avec le pays pour lui acheter du pétrole brut, a annoncé son PDG jeudi 28 janvier.

"Nous avons prévu, dans le (...) commerce du brut, de signer un contrat qui nous permettra d'enlever (acheter, ndlr) entre 150.000 barils par jour et 200.000 barils par jour de brut", a ainsi indiqué Patrick Pouyanné à l'issue d'une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani, en visite officielle à Paris.

Total a la cote en Iran

Avec la fin des sanctions économiques et financières, l'Iran a en effet décidé d'augmenter de 500.000 barils par jour sa production pétrolière, une mesure susceptible de peser encore davantage sur des cours du brut déjà très affaiblis par une offre surabondante.

La production du pays, qui dispose des quatrièmes réserves mondiales d'or noir, s'élève actuellement à 2,8 millions de barils par jour, dont un peu plus d'un million destinés à l'exportation.

Face à la concurrence des autres compagnies pétrolières occidentales,Total est perçu comme bien placé, d'autant plus qu'il avait gardé une représentation à Téhéran durant toute la durée des sanctions.

Y.D. avec AFP