BFM Business

Total propose 950 millions d’euros pour racheter Saft

"Le géant des hydrocarbures souhaite se renforcer dans l’électricité en lançant ce lundi une OPA amicale sur le fabricant de batteries français."

Total cherche à renforcer ses activités liées aux énergies renouvelables et à l’électricité. Pour cela, il souhaite acquérir le français Saft. Le groupe dirigé par Patrick Pouyanné vient de lancer une offre publique d’achat amicale sur le fabricant de batteries, valorisant la société à hauteur de 950 millions d’euros.

Le projet d'offre, approuvé à l'unanimité par le conseil de surveillance de Saft, vise l'ensemble des actions du groupe au prix unitaire de 36,50 euros, ce qui représente une prime de 38,3% par rapport au cours de clôture de vendredi (26,40 euros), a précisé Total dans un communiqué. 

"Une offre raisonnable"

"Je pense que c'est une offre raisonnable, la grande majorité des analystes fixant un objectif de cours à 30 euros par action. Et le projet industriel qu'on va présenter devrait convaincre les actionnaires comme il a convaincu le conseil de surveillance", a indiqué le PDG de Total à l'AFP.

L'OPA devrait être lancée début juin, après le feu vert de l'Autorité des marchés financiers.

A.R. avec AFP