BFM Business

Technip: un contrat de plus d’un demi-milliard de dollars en Libye

Le contrat porte sur la remise à niveau d'une importante plateforme pétrolière située au large de Tripoli.

Le contrat porte sur la remise à niveau d'une importante plateforme pétrolière située au large de Tripoli. - Flickr cc -Isamiga76

"Le groupe pétrolier français va contribuer à rénover une plateforme située au large de Tripoli afin de relancer un secteur clé pour l'économie libyenne. "

Plus de 500 millions de dollars: c’est le montant du contrat décroché ce mardi par le groupe parapétrolier français Technip auprès du consortium Mellitah Oil and Gas, entreprise commune à parts égales entre la compagnie pétrolière libyenne NOC et l'italien Eni.

Une plateforme au large de Tripoli

Une lettre d'intention a été signée par le président de la NOC, Moustapha Sanallah, et le PDG de Technip, Thierry Pilenko, à l'issue d'une réunion au Quai d'Orsay, en présence du chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault.

Le contrat porte sur la remise à niveau d'une importante plateforme pétrolière destinée à l'exploitation du gisement pétrolier de Bahr Essalam, à 100 kilomètres au large de Tripoli, selon un communiqué du Quai d'Orsay. Cette plateforme assurera à terme 40% de la production du gisement.

Relancer un secteur clé

La Libye dispose des réserves pétrolières les plus importantes d'Afrique, estimées à 48 milliards de barils. Le gouvernement d'union nationale (GNA) parrainé par l'ONU entend relancer ce secteur clé pour l'économie du pays, après la dégringolade de la production consécutive au chaos dans le pays depuis 2011. La production, estimée à 1,5 million de barils par jour en 2011, a dégringolé depuis aux alentours de 300.000 barils par jour.

Le gouvernement libyen a obtenu pour cela en avril l'allégeance de la NOC (National Oil Corporation), basée à Tripoli et qui gère le secteur pétrolier et gazier du pays.

A.R.avec AFP