BFM Business

Rénovation thermique: comment s'y prendre ?

A partir du 1er janvier il sera désormais nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour ses travaux de rénovation: Qualit'ENR livre des pistes

A partir du 1er janvier il sera désormais nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour ses travaux de rénovation: Qualit'ENR livre des pistes - Qualit'ENR

La donne va changer pour les particuliers en terme de rénovation thermique. Au 1er janvier 2015, les aides de l’Etat (PTZ, Crédit d’impôt) ne seront attribuées qu'à ceux qui font appel à des professionnels "Reconnu Garant de l’Environnement". Que faire si on veut s’équiper en systèmes à énergies renouvelables ? L'association Qualit'ENR apporte ses réponses.

"Le secteur de l'énergie est inerte et met du temps à évoluer. Il ne faut pas attendre des choses miraculeuses de la loi sur la transition énergétique. Mais nous avons la directive européenne et des engagements forts." André Joffre le président de Qualit'ENR ne mâche jamais ses mots.

Pour son association dédiée à la qualité d'installation des systèmes à énergie renouvelable, le nouvel objectif de 32% énergies renouvelables dans la consommation en 2030 est un signe plus qu'encourageant. Il s'agit de transformer une contrainte en opportunité. La barre a été placée haut: 500.000 logements à rénover par an d'ici 2017. Mais comment les particuliers peuvent-il s'y retrouver ? Qualit'ENR estime qu'il a un rôle fort à jouer.

RGE, la règle d'or

Créé en 2006, il est devenu l'organisme de référence dans ce domaine avec des qualifications très identifiables: Qualisol pour les panneaux solaires thermiques, QualiPV pour les panneaux photovoltaïques, Qualibois pour les bois énergies, QualiPAC pour les Pompes à chaleur et encore Qualiforage pour le forage géothermique en cours de lancement. Un Français sur 3 en a encore entendu parler. Il représente désormais près de 95% des entreprises RGE, Reconnu Garant de l'Environnement.

Derrière ce sigle, l'assurance que les professionnels disposent des moyens humains matériels et financiers nécessaires à leurs travaux de rénovation thermique. C'est l’État qui définit les engagements à tenir. A partir du 1er janvier il sera désormais nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour les travaux achevés, facturés et soldés en France Métropolitaine. Cette qualification devient donc une règle d'or. Qualit'ENR accompagne plus que jamais les particuliers avec un annuaire en ligne des entreprises qualifiées.

Taux de satisfaction de 85 %

Le premier pilier est la formation. Tous les experts avaient constaté un retard. Mais la donne change. L'éco-conditionnalité des aides dans le domaine de la rénovation thermique a permis d'accélérer la prise de conscience selon André Joffre. Au mois d' octobre, l'association a dénombré 50% de personnes formées supplémentaires par rapport à l'année dernière. Elle recense 21.500 entreprises qualifiées sur les 30.000 nécessaires dans un premier temps pour répondre à la demande. 25 % de ces qualifications concernent des entreprises dédiées plus spécifiquement aux énergies renouvelables. La Bretagne, la région Poitou Charentes, Pays de Loire mais aussi Rhône-Alpes sont très engagées. Qualit'ENR met en avant un taux de satisfaction de 85 % sur plus de 22 000 audits réalisées depuis 2007.

La relance de l'éco- PTZ

Le crédit d'impôt transition énergétique unique de 30 % est aussi une aide majeure pour les propriétaires qui veulent réaliser une ou plusieurs des opérations, comme des travaux Isolation thermique, des changements de système de chauffage ou encore le recours à système de production d'énergie utilisant les énergies renouvelables.

L'éco-prêt à taux zéro est aussi relancé jusqu'à 30.000 euros remboursables sans intérêt sur 15 ans. Son grand atout: c'est à l'installateur de fixer le taux d’éligibilité et non pas la banque. En prime le particulier peut poser une réclamation. Toutes les garanties sont prises pour des travaux de rénovation réussis.

Nathalie Croisé