BFM Business

Pulvérisons les pesticides !

Botanic compte bien récupérer plus de 5 tonnes de pesticides lors de sa nouvelle campagne "Pulvérisons les pesticides"

Botanic compte bien récupérer plus de 5 tonnes de pesticides lors de sa nouvelle campagne "Pulvérisons les pesticides" - Botanic

C'est moins de la moitié des déchets ménagers qui sont collectés dans des déchetteries. Environ 20.000 tonnes sur 50.000 à 70.000. Ils finissent dans les poubelles, les éviers, les toilettes... ou au fond d'un placard. Parmi eux les pesticides. Les études le prouvent: ils sont dangereux pour la santé et l'environnement. Botanic renouvelle donc sa grande campagne: Pulvérisons les pesticides !

Botanic a toute légitimité pour mobiliser les Français autour des enjeux des pesticides. Elle est la seule enseigne de jardinerie à avoir supprimé les pesticides chimiques de ses rayons depuis 2008. Fort du succès de la première campagne au printemps dernier, elle repart donc à l'action. Plus de 5 tonnes de pesticides avaient pu être collectées en mars dernier.

Ce week-end (26-27 septembre précisément) et le suivant (3-4 octobre) vous êtes donc appelés à rapporter vos produits en magasins. En échange, Botanic offrira un bon d’achat de 5 euros à valoir sur les 800 solutions pour jardiner au naturel et le marché bio. Une belle campagne de communication aussi pour l'enseigne qui milite pour des produits plus sains.

Les pesticides chimiques, entamés ou non utilisés, seront ensuite éliminés grâce à un spécialiste du traitement des déchets : Clikeco. Botanic a choisi cet opérateur car il est à même d'homogénéiser ce service au plan national. La traçabilité des produits est ainsi garantie.

Effets nuisibles sur 3 générations

La France est le premier consommateur de pesticides en Europe, le 3ème dans le monde. 6.000 produits contenant des substances chimiques autorisées sont homologués en France, et environ 2.500 sont régulièrement utilisés. Selon une étude de l’INRA et du CEMAGREF, les risques sanitaires sont mal évalués, et accrus par le système de culture intensive utilisé en France. Dans le monde, les enquêtes alarmantes sur la question se multiplient. Selon une récente étude américaine menée par des chercheurs de l’Université de Washington, les gènes des personnes exposées aux pesticides pourraient transmettre les effets nuisibles de ces produits aux trois générations suivantes. Deux associations de défense de l'environnement PAN Europe et Générations Futures s'interrogent : la toxicité des pesticides serait-elle sous-estimée ?

Plus de produits phytosanitaires en 2022

Elles estiment que les régulateurs chargés d'évaluer les substances actives des pesticides pour les autorités européennes ignorent l’obligation légale de produire toutes les études scientifiques de moins de 10 ans dans les dossiers de demande d’homologation des matières actives de pesticides au niveau européen.

Elles affirment même qu'ils se contenteraient des seules études fournies par les industriels eux-mêmes. Une certitude pour les jardiniers amateurs: le "zéro phyto" instauré par la loi dites " Labbé"interdira aux particuliers d’utiliser des produits phytosanitaires à partir de 2022. En attendant ce changement, Botanic en appelle donc à leur responsabilité. En début d'année des records avaient été battus lors de la première campagne dans les magasins de Montpellier avec 221 kg, Francheville, 190,5 kg et Nancy, 189 kg. Un seul mot d'ordre : pulvérisons les pesticides !

Nathalie Croisé