BFM Business

Pour sauver le climat, Ben&Jerry's menace de renoncer à ses glaces au chocolat

-

- - Mr.TinDC - Flickr - CC

L'entreprise songe à cesser la production de ses glaces au chocolat si la lutte contre le réchauffement climatique ne donnait rien.

"Plus il fait chaud, moins il y a de cacao". Face à ce constat la marque américaine de crèmes glacées Ben&Jerry's  menace de stopper la production des "chunks", "cores", "brownies" et autres "cookie dought", ses célèbres parfums cacaotés. Une annonce qui intervient à quelques semaines de la COP21, la grande conférence sur le climat

Pour le moment il s'agit d'une simple alerte de le part de la marque, propriété du groupe Unilever, qui entend ainsi sensibiliser et rappeler à ses consommateurs - comme à l'industrie agroalimentaire - qu'une trop forte augmentation de la température en Afrique de l'Ouest rendrait la culture du cacao compromise. Or, justement, des scientifiques avancent que cette élévation du mercure, de l'ordre de 2,3°C, est prévue à très court terme : d'ici 10 à 20 ans. 

Mise à jour

Une précédente version de cet article indiquait que Ben & Jerries avait renoncé à commercialiser ses glaces au chocolat. La marque nous a affirmé qu'il s'agit pour le moment "d'une simple alerte" mais que cette idée reste sur la table dans le cas où rien n'est fait pour le climat.

Sidonie Watrigant édité par A.M.