BFM Business

Marée noire: l'énorme chèque de BP pour tourner la page

Pour BP, la facture totale de la marée noire aux Etats-Unis dépasse désormais les 50 milliards de dollars.

Pour BP, la facture totale de la marée noire aux Etats-Unis dépasse désormais les 50 milliards de dollars. - SPENCER PLATT - AFP

La major pétrolière British Petroleum a signé un accord de près de 19 milliards de dollars pour clore le dossier de la marée noire du Golfe du Mexique. Le "plus gros accord" jamais conclu selon Washington.

Peut-être le "plus gros accord" d'indemnisation jamais conclu avec une entreprise. C'est en tout cas ce qu'affirme Washington, juste après l'officialisation d'un accord de 18,7 milliards de dollars entre BP et la justice américaine ce jeudi 2 juillet. Une somme colossale censée permettre au géant pétrolier de clore le chapitre de la marée noire dans le Golfe du Mexique provoquée par l'explosion d'une plateforme pétrolière gérée par la major au large des côtes américaines.

Avec cette somme, BP solde en effet les poursuites intentées par l'État fédéral et cinq États riverains du Golfe du Mexique frappés par la marée noire de 2010. Désormais, la facture totale de la marée noire approche les 54 milliards de dollars pour BP.

L'amende totale dévoilée jeudi comprend 5,5 milliards de dollars de pénalité civile, 7,1 milliards de dollars payés à l'État fédéral et aux cinq États concernés pour les dommages à l'environnement (plus 232 millions pour couvrir d'éventuels dommages encore inconnus), 4,9 milliards de dollars supplémentaires pour compenser les conséquences économiques négatives de la marée noire et un milliard de plus pour faire face aux demandes des autorités locales. Le paiement de ces montants sera étalé sur 15 à 18 années.

La plus grave catastrophe environnementale aux Etats-Unis

L'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon en avril 2010 a provoqué la mort de 11 personnes et conduit à la plus grave catastrophe environnementale de l'histoire des États-Unis. Cette marée noire a coûté très cher à la géante pétrolière britannique, qui avait déjà provisionné 43,8 milliards de dollars pour faire face aux diverses compensations dues aux entreprises, particuliers et autorités locales, ainsi que pour régler la facture du nettoyage des côtes.

BP a précisé que les montants divulgués jeudi allaient alourdir cette facture de 10 milliards de dollars, portant le total des frais occasionnés à 53,8 milliards de dollars. Certaines actions judiciaires intentées par des particuliers, des entreprises ou en nom collectif sont en outre encore en cours d'instruction.

Cinq ans après la catastrophe, la faune dans la région continue toutefois de souffrir de la marée noire, les dauphins, les tortues et les thons paraissant particulièrement affectés, avait relevé l'organisation écologiste américaine National Wildlife Federation en avril.

N.G. avec AFP