BFM Business

Le tarif social du gaz va coûter 109 millions d’euros en 2014

La déduction du tarif de solidarité du gaz permet d'économiser entre 22 et 156 euros.

La déduction du tarif de solidarité du gaz permet d'économiser entre 22 et 156 euros. - -

Les tarifs sociaux du gaz ont été étendus à quatre millions de foyers. Pour 2014, le coût de cette mesure s'élèvera à 109 millions d'euros, selon l'arrêté gouvernemental paru ce jeudi 19 décembre.

Le tarif social du gaz coûtera cher. Après son extension à quatre millions de foyers aux revenus modestes, le coût de la mesure va augmenter en 2014, pour s’élever à plus de 109 millions d’euros, selon un arrêté paru ce jeudi 19 décembre au Journal Officiel.

"Le montant prévisionnel des charges imputables à l'obligation de service public de fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité est fixé à 109.361.817 euros pour l'année 2014", explique le texte paru au Journal officiel.

Une extension payée par les consommateurs

Le tarif de solidarité du gaz concerne les ménages avec un revenu fiscal de référence inférieur à 2.175 euros par part en métropole et 2.420 euros en outre-mer. Les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU) et de l’assurance complémentaire santé peuvent également y prétendre. Cette mesure permet une réduction de 22 à 156 euros de la facture de gaz, selon le nombre de personnes dans le foyer et la consommation.

Dans le détail, ces charges pour fournir du gaz avec un tarif social vont peser pour 89,8 millions d’euros pour GDF Suez, et 17,6 millions pour EDF. Le coût pour les fournisseurs alternatifs est bien plus faible du fait d’un nombre de clients moins important.

Mais au final, le financement de ces tarifs de solidarité est assuré par les consommateurs de gaz. Une contribution fixée à 20 centimes par mégawattheure pour 2014 sur chaque facture sert en effet à compenser les frais des fournisseurs.

Des tarifs sociaux existent également pour l’électricité, et eux aussi ont bénéficié d’une extension. Désormais plus de huit millions de personnes devraient être éligibles à ces réductions, qui s’étalent de 71 à 140 euros.

A.D. avec AFP