BFM Business

Le fonds souverain norvégien bannit un groupe énergétique américain

En raison de ses activités jugées "trop polluantes", le fonds souverain norvégien à décidé d'inscrire Duke Energy sur liste noire (image d'illustration)

En raison de ses activités jugées "trop polluantes", le fonds souverain norvégien à décidé d'inscrire Duke Energy sur liste noire (image d'illustration) - Davis Turner - Getty Images North America - AFP

""

En raison d'atteintes "inacceptables" à l'environnement, le plus gros fonds souverain au monde a décidé d'inscrire, selon la Banque de Norvège, le groupe américain Duke Energy, ainsi que trois de ses filiales sur sa liste noire.

Le fonds souverain norvégien, qui pèse quelque 7.358 milliards de couronnes (800 milliards d'euros) a vendu ses parts dans l'entreprise conformément à une recommandation de son Conseil éthique. Ce dernier a estimé que "pendant nombre d'années, ces entreprises ont relâché à plusieurs reprises des substances nuisibles à l'environnement" provenant de leurs centrales à charbon situées dans le sud-est des États-Unis, en Caroline du Nord. 

Malgré plusieurs décisions judiciaires leur intimant de fermer ou de confiner leurs bassins de stockage des cendres, Duke et ses filiales ne devraient pas s'y plier avant 10 ou 15 ans a estimé le Conseil éthique. 

Outre leurs conséquences financières immédiates, les décisions du fonds souverain norvégien sont d'autant plus importantes qu'elles sont imitées par un certain nombre d'investisseurs à travers le monde. Présent au capital d'environ 9.000 entreprises, le fonds est régi par des règles éthiques qui lui interdisent notamment d'investir dans des groupes "coupables de violation des droits de l'Homme", les fabricants d'armes, les producteurs de tabac ainsi que les entreprises tirant plus de 30% de leur chiffre d'affaires de l'exploitation du charbon. 

A.M. avec AFP