BFM Business

La consommation de carburants a reculé de 0,5% en 2013

La hausse de la consommation a été de 5,6% en décembre 2013 par rapport à décembre 2012.

La hausse de la consommation a été de 5,6% en décembre 2013 par rapport à décembre 2012. - -

Après un recul de 1,2% en 2012, la baisse de ventes de carburants s'est atténuée. Les industries pétrolières ont annoncé, ce mercredi 15 janvier, que la consommation de gazole restait importante.

Les Français ont quasiment autant roulé en 2013 qu'en 2012. La baisse de la consommation nationale de carburants n'a été que de 0,5% l'année dernière, a annoncé, ce mercredi 15 janvier, l'Union française des industries pétrolières (Ufip).

Selon Jean-Louis Schilansky, son président, "la stabilité des prix des carburants au cours de l'année écoulée est probablement à l'origine de cette faible évolution".

Les automobilistes n'ont pas privilégié l'écologie cette année. La consommation de sans-plomb est en baisse de 3,2%, alors que celle de gazole a connu une augmentation de 0,1%.

Mais la longue histoire d'amour entre les Français et le diesel, qui représente 81,2% du total des volumes écoulés en 2013, pourrait s'achever d'ici à 2015, à la suite de l'adoption de la contribution climat-énergie.

L'Ufip favorable à une nouvelle fiscalité

Cette nouvelle version de la taxe carbone, prise en compte dans le Budget 2014, pourrait limiter l'utilisation du diesel à partir de 2015.

L'Ufip ne s'oppose pas à un rééquilibrage de la fiscalité des carburants. Actuellement, la forte consommation de gazole en France force les industriels à importer énormément de ce carburant et à exporter de l'essence.

En décembre 2013, la consommation a augmenté de 5,6% par rapport à décembre 2012. Avec une forte hausse des prix, l'année 2012 avait été particulièrement mauvaise pour l'industrie pétrolière. La consommation de carburants avait chuté de 1,2%.

J.S avec AFP