BFM Business

L’administration américaine doit doubler ses efforts dans le renouvelable

Les administrations américaines pourront installer des éoliennes ou des panneaux solaires ou racheter de l'électricité verte.

Les administrations américaines pourront installer des éoliennes ou des panneaux solaires ou racheter de l'électricité verte. - -

Barack Obama souhaite développer la part d’énergie verte dans la consommation de l’administration fédérale. Les agences peuvent investir dans leurs propres projets ou racheter de l’électricité issue de renouvelables.

"Le gouvernement doit montrer l’exemple", a écrit Barack Obama, jeudi 5 décembre. Le président américain a publié un décret pour forcer les agences fédérales à consommer au moins 20% d’électricité issue des énergies renouvelables d’ici à 2020, le double d’actuellement.

Le "plan climat" de Washington précise que les agences gouvernementales pourront soit investir directement dans des projets d’énergie verte, comme des panneaux solaires et des éoliennes, ou acheter de l’électricité de sources renouvelables sur le marché.

Une exception pour les agences de renseignement

En 2013, la part des énergies renouvelables utilisée par la fonction publique a augmenté de 7%. Jusqu’en 2020, la présidence américaine prévoit plusieurs étapes: au moins 10% de renouvelables en 2015, 15% d’ici à 2017 et 17,5% pour 2019.

L’administration américaine doit aussi réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 17% entre 2005 et 2020. Depuis le début de la présidence Obama en 2008, les émissions ont déjà diminué de 15%, soit l’équivalent des rejets de 1,5 million de voitures, s’est félicité la Maison Blanche.

Seules exceptions à cette obligation d’énergies renouvelables: les agences de renseignement et celles impliquant la sécurité de la nation. Pas question de dévoiler l’existence d’une base secrète en lançant un appel d’offres pour des panneaux photovoltaïques sur le toit…

A.D.