BFM Business

Jean-Cyril Spinetta va quitter la présidence du conseil de surveillance d'Areva

Jean-Cyril Spinetta veut se consacrer à 100% à Air France-KLM

Jean-Cyril Spinetta veut se consacrer à 100% à Air France-KLM - -

Le président d’Air France-KLM souhaite se consacrer pleinement au redressement de la compagnie aérienne, a-t-on appris, ce mercredi 9 janvier. On ne connaît pas encore le nom de son successeur chez Areva.

Jean-Cyril Spinetta quitte le nucléaire pour se consacrer totalement à l’aérien. Dans son édition du jeudi 10 janvier, Le Monde annonce que l'actuel PDG d’Air France-KLM s’apprête à quitter la présidence du conseil de surveillance d’Areva, citant des sources concordantes. "Le nom de son successeur devrait être dévoilé sous peu", écrit le journal. Un choix qui serait "pratiquement arrêté".

Le départ de Jean-Cyril Spinetta, PDG d’Air France-KLM, n’est pas surprenant. Il avait été nommé en 2009 en tant que président du conseil de surveillance d’Areva et devait rester à ce poste jusqu’en 2016, après avoir vu son mandat renouvelé en 2011.

Mais selon Le Monde, "il a très vite demandé à l’Etat de le décharger de ses fonctions chez Areva". Car, en 2011, Jean-Cyril Spinetta a repris les manettes d’Air-France KLM, s’attelant au redressement de l’entreprise. Il souhaite ainsi se consacrer à 100% à la réorganisation de la compagnie aérienne, qui actuellement planche sur Transform 2015, son plan de restructuration.

Un souhait qui a mis longtemps à être exaucé

Le Monde explique que la demande de Jean-Cyril Spinetta a été retardée en raison du remaniement qu’a connu Areva, lorsqu' Anne Lauvergeon, a été remplacée par Luc Oursel à la présidence du directoire, en 2011. La présidentielle a ensuite gelé le souhait de Jean-Cyril Spinetta.

Ce n’est ainsi que "récemment que le gouvernement Ayrault a fini par lui accorder son bon de sortie".

Pour l'heure, ni Air France-KLM, ni Areva n’ont souhaité faire de commentaires.

BFMbusiness.com