BFM Business

Hausse des prix à la pompe: qui aura le droit à des aides?

Invité sur BFMTV et BFM Business, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, s'est prononcé en faveur d'un chèque carburant qui ciblerait les Français "qui n'ont d'autre choix que d'utiliser leur voiture pour travailler et chercher un emploi".

Plutôt qu'une baisse de la fiscalité qu'il qualifie de "solution de facilité" pour soutenir les ménages face à la hausse des prix à la pompe, Bruno Le Maire s'est dit ce mercredi davantage favorable à "quelque chose de plus ciblé" sur le modèle d'un chèque carburant.

"Ca ne touchera pas tous les Français mais ce sera peut-être plus juste parce que ça touchera ceux qui sont les plus modestes, ceux qui ont des revenus moyens...", a précisé le ministre de l'Economie sur BFMTV et BFM Business.

Cibler les salariés et les chômeurs

Selon lui, cette option permettrait notamment de cibler "les gens qui travaillent" et les personnes sans emploi:

"Vous habitez à Evreux et vous travaillez à Paris: il faut faire 95km à l'aller et 95km au retour, cela coûte très cher en carburant. Je vois aussi des chômeurs qui cherchent un emploi et qui ont besoin de leur voiture pour chercher cet emploi. Je vois des indépendants qui travaillent dans le bâtiment ou dans les travaux publics qui sillonnent les routes (...), cela leur coûte cher aussi", a listé le locataire de Bercy.

En clair, ce coup de pouce "doit aller à ceux qui n'ont d'autre choix que d'utiliser leur voiture pour travailler et chercher un emploi: les salariés, les fonctionnaires, les chômeurs...", a conclu Bruno Le Maire, soulignant que "la responsabilité de l'Etat, c'est de protéger".

>> Retrouvez en intégralité notre émission "Pouvoir d'achat: à tout prix"

Reste un obstacle de taille: contrairement au chèque énergie qui est versé en fonction des revenus déclarés au fisc, le gouvernement ne dispose pas d'une base de données pour identifier les ménages qui utilisent leur voiture à des fins professionnelles.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco