BFM Business
Energie

Guerre en Ukraine: Emmanuel Macron veut une Europe plus indépendante pour l'énergie et la défense

Lors de son allocution, le chef d'Etat a annoncé réunir les chefs d'Etat européens la semaine prochaine, notamment pour faire avancer les 27 sur cette question.

L'Europe va prendre une nouvelle dimension. C'est en tout cas le souhait d'Emmanuel Macron qui s'est adressé aux Français ce mercredi soir. Lors de son allocution, le chef d'Etat est notamment revenu sur la question énergétique dans une Europe encore très dépendante du gaz russe.

"Nous ne pouvons plus dépendre des autres et notamment du gaz russe pour nous déplacer, nous chauffer, faire fonctionne nos usines" a expliqué Emmanuel Macron. "Après avoir décidé pour la France le développement des énergies renouvelables et la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, je défendrai une stratégie d'indépendance énergétique européenne."

Cette politique, amorcée depuis la crise sanitaire, s'appliquera d'ailleurs à de nombreux domaines. "Nous ne pouvons plus dépendre des autres pour nous nourrir, nous soigner, nous informer, nous financer" a poursuivi le chef d'Etat, évoquant aussi la question de la défense européenne. "Voilà pourquoi (…) nous devrons promouvoir un nouveau modèle économique fondé sur l'indépendance et le progrès."

"Je réunirai les 10 et 11 mars prochain à Versailles les chefs d'Etat et de gouvernement européens lors d'un sommet qui aura à décider sur ces sujets. Notre Europe est entrée dans une nouvelle ère, il faut poursuivre" a-t-il conclu.

Le sommet informel de l'UE, organisé au château de Versailles, près de Paris, dans le cadre de la présidence tournante française, aura donc à prendre des décisions sur "une stratégie d'indépendance énergétique européenne" et sur "la défense européenne", selon lui.

A l'origine, ce sommet devait porter "sur le modèle européen de croissance et d'investissement pour 2030", à la suite du vaste plan de relance engagé par l'UE en pleine crise du Covid-19.

L'Europe "doit désormais accepter de payer le prix de la paix, de la liberté, de la démocratie. Elle doit investir davantage pour moins dépendre des autres continents et pouvoir décider pour elle-même, en d'autres termes devenir une puissance plus indépendante, plus souveraine", a déclaré Emmanuel Macron.

Thomas Leroy avec AFP