BFM Business

GDF Suez pourrait céder des parts dans l'énergie verte

GDF Suez s'apprête à céder ses particpations dans des filiales solaires et éolien

GDF Suez s'apprête à céder ses particpations dans des filiales solaires et éolien - -

La firme française envisage de vendre des participations majoritaires dans des filiales européennes spécialisées dans le solaire et l’éolien. Cette opération pourrait rapporter 600 millions d’euros, selon le "Wall Street Journal", mercredi 3 juillet.

Dans son édition du mercredi 3 juillet, le Wall Street Journal affirme que le groupe énergétique français GDF Suez réfléchit à la possibilité de vendre ses participations dans son portefeuille d’activités vertes. Cela concernerait principalement le solaire et l’éolien. GDF pourrait récupérer 600 millions d’euros d’argent frais.

Le quotidien précise que le groupe hexagonal devrait lancer un appel d’offres dans les prochains jours.

GDF Suez pourrait ainsi céder jusqu’à 60% de certaines activités dans les énergies renouvelables, valorisées à un milliard d’euros.

GDF continue de dégraisser

Ce possible désengagement s'inscrit dans le programme de cession de 11 milliards d’euros pour 2013 et 2014, annoncé par GDF Suez en fin d'année dernière, venant s’ajouter aux plus de 5 milliards déjà récoltés en 2012.

Ces ventes d’actifs, venant se greffer à la réduction des investissements et des économies de fonctionnement, doivent permettre au géant énergétique français de diminuer sa dette d’un tiers en deux ans, pour la ramener aux alentours des 30 milliards d’euros en 2014 contre 45 milliards d’euros en septembre 2012.

BFM Business.com