BFM Business

GDF Suez fait appel de l'obligation d'ouvrir ses fichiers à la concurrence

GDF Suez avait été soupçonné d'abus de position dominante

GDF Suez avait été soupçonné d'abus de position dominante - Pierre Andrieu - AFP

Le groupe français a indiqué ce vendredi 12 septembre qu'il allait faire appel d'une décision de l'Autorité de la concurrence, qui l'oblige à ouvrir une partie de son fichier des clients soumis aux tarifs régulés de l'énergie.

GDF Suez ne reste pas les bras croisés. Ce vendredi 12 septembre, GDF Suez a annoncé qu'il allait faire appel de la décision de l'Autorité de la Concurrence prononcé lundi dernier.

La cour d'appel de Paris aura un mois pour se prononcer sur ce recours, qui n'est pas suspensif. L'Autorité de la Concurrence avait estimé, dans un jugement en référé, que GDF Suez était "susceptible d'avoir abusé de sa position dominante" sur le marché du gaz.

Elle faisait alors suite à un recours déposé par Direct Energie qui reprochait à GDF d'avoir utilisé son fichier d'utilisateurs soumis aux tarifs régulés du gaz pour proposer des offres de marché.

Intensifier de la concurrence

C'est cette dernière pratique qui amène l'Autorité de la Concurrence à soupçonner GDF Suez d'abus de position dominante.

En conséquence, elle avait demandé au groupe d'ouvrir le fichier concerné pour "Cet accès permettra aux concurrents de GDF Suez de lutter à armes égales avec l'opérateur historique en leur permettant de mieux faire connaître les offres compétitives qu'ils proposent actuellement", soulignait l'Autorité.

Cette dernière avait notamment constaté que le marché du gaz était encore insuffisamment ouvert à la concurrence.

J.M.