BFM Business

GDF Suez et Areva s'allient dans l'éolien offshore

GDF Suez et Areva candidatent pour de l'éolien offshore

GDF Suez et Areva candidatent pour de l'éolien offshore - -

Les deux groupes étudient un partenariat. Il souhaitent se porter candidat à l'appel d'offres pour le projet éolien au large des côtes françaises, selon le Figaro de ce vendredi 5 juillet.

Un duo GDF Suez-Areva est en train de se créer dans l'éolien offshore. Les deux groupes étudient un partenariat pour candidater au second appel d'offres de l'Etat pour l'éolien en mer au large des côtes françaises. Une information du Figaro, de ce vendredi 5 juillet, que GDF Suez refuse de commenter. L'énergéticien n'est pas présent pour le moment dans ce type d'activité.

Numéro un de l'éolien terrestre en France, GDF Suez n'a pas encore développé l'éolien en mer. Mais le groupe veut se lancer et a même de fortes ambitions dans ce secteur.

Décision début 2014

Deux projets sont en cours. L'un en Belgique. Electrabel, la filiale de GDF Suez, fait partie d'un consortium pour la construction d'un parc éolien aux larges des côtes belges. Et l'autre : cette possible candidature à l'appel d'offres français. Il s'agit d'implanter 1000 Mégawatts sur deux sites, l'un près de Noirmoutier et l'autre près du Tréport.

Le dépôt des dossiers est prévu pour fin novembre pour une décision début 2014. GDF-Suez s'était déjà fait connaître lors du premier appel d'offres mais sa demande avait été jugée irrecevable, faute de remplir correctement le cahier des charges. C'est le consortium EDF-Alstom qui avait raflé pratiquement tous les lots.

Cette fois, ce serait donc en duo avec Areva qu'il se lancerait. Les deux groupes travaillent déjà ensemble pour la construction de la deuxième centrale nucléaire de Turquie.

Hélène Cornet