BFM Business

GBA: Lafarge, la stratégie durable est le ciment de l'entreprise

Lafarge remporte le prix de l'évolution stratégie grandes entreprises aux Green Business Awards

Lafarge remporte le prix de l'évolution stratégie grandes entreprises aux Green Business Awards - -

"Je suis convaincu qu’il n’y a pas d’économie verte sans industrie verte, ni de monde durable sans une industrie responsable… actrice de son propre changement". Bruno Lafont le PDG de Lafarge, le leader mondial des matériaux de construction, affiche depuis quelques années une politique très volontariste en matière de développement durable.

En juin dernier, Lafarge lançait son programme "Ambitions Développement Durable 2020". Des objectifs chiffrés avec un haut niveau d'exigence. Rien n'est laissé au hasard.

Le programme précédent avait déjà amené une réduction des rejets de CO2 de 20 % par tonne de ciment. Le plan 2020 vise à passer ce chiffre à 33 % par rapport au niveau de 1990. Les intérêts économiques sont évidents avec la réglementation et les quotas gratuits. A partir de 2013, le volume de ces quotas alloués sera en baisse, Lafarge va devoir faire des efforts supplémentaires.

Le groupe se fixe aussi comme objectif d’utiliser 50 % de combustibles non fossiles, dont 30 % de biomasse, et de produire 20 % de ses bétons contenant des matériaux réutilisés ou recyclés. Il va donc falloir adapter les fours et mettre en oeuvre des filières d'approvisionnement.

Lafarge ne s'engage pas seulement sur les questions environnementales. Il s'est fixé des objectifs sociétaux: un million d’heures consacrées chaque année au volontariat sur des projets locaux ou encore la création d’emplois locaux.

La sécurité du personnel et des sous-traitants est une grande cause du groupe. Un objectif: zéro accident mortel

Pour cela le groupe n'avance pas seul. Il a noué des partenariats avec des associations de premier plan (le WWF depuis 2000, Care depuis 2003).

Malgré un contexte financier et économique difficile, Lafarge croit au développement durable. Il sait que son activité peut être critiqué, est encore criticable mais il avance dans cette démarche, à ses yeux, incontournable.

Nathalie Croisé