BFM Business

François Hollande aux Emirats pour vendre le "savoir-faire" de Total

Total espère que son savoir-faire dans l'extraction de gaz corrosif lui permettra d'obtenir l'exploitation d'un contrat de 10 milliards de dollars aux Emirats arabes unis

Total espère que son savoir-faire dans l'extraction de gaz corrosif lui permettra d'obtenir l'exploitation d'un contrat de 10 milliards de dollars aux Emirats arabes unis - -

Le président français se rend aux Emirats arabes unis, ce 14 janvier, accompagné d’une vingtaine de chef d’entreprises. Parmi eux, le patron de Total, qui veut y obtenir l’exploitation d’un vaste champ gazier.

François Hollande est en visite aux Emirats arabes unis ce lundi. Le président est accompagné d'une vingtaine de patrons français, dont Christophe de Margerie, PDG de Total. Objectif affiché : vendre le "savoir-faire" français en matière d'exploitation pétrolière et gazière.

La France n'a pas la matière première mais elle sait l'exploiter. C'est certainement l'argument qui sera mis en avant demain par François Hollande devant les responsables émiratis. En jeu : un contrat de 10 milliards de dollars pour l'exploitation d'un champ gazier que vise Total.

Total, premier partenaire énergétique des Emirats

La carte à jouer pour le groupe est purement technique. Car le gaz contenu dans cette zone est en fait corrosif, beaucoup plus dangereux et complexe à exploiter que le gaz conventionnel. Or Total a le savoir-faire dans ce domaine.

Mais ce contrat ne sera pas signé cette semaine. Et puis les grands groupes du secteur n'ont pas attendu les responsables politiques pour nouer des partenariats dans la région. Total y est présent depuis près de 80 ans. Il est le 1er partenaire énergétique des Emirats. Le groupe y assure plus de 10% de sa production de gaz et de pétrole.

Sidonie Watrigant