BFM Business

Espagne: les énergies renouvelables ne tournent plus

L'essentiel des éoliennes produites en Espagne sont à destination de la mer du Nord.

L'essentiel des éoliennes produites en Espagne sont à destination de la mer du Nord. - -

L’Espagne a inauguré sa première éolienne marine sur l’île de la Grande Canarie. Mais les énergies renouvelables voient rouge, avec la fin des aides publiques et une éventuelle taxe supplémentaire.

Avec ses 154 mètres de haut et ses 5 mégawatts de puissance, l’éolienne d’Arinaga à la Grande Canarie est plus un symbole qu’autre chose. Cette éolienne marine est la première installée en Espagne, mais le modèle est destiné à la mer du Nord, au lieu des côtes nationales.

L’éolienne devrait fournir assez d’énergie pour alimenter 7.500 foyers par an. Pour le moment, elle restera en phase de test jusqu’en mars 2014, date à laquelle elle devrait enfin être certifiée commercialement.

Une nouvelle taxe pour les particuliers

Si l’Espagne est actuellement le quatrième pays au niveau mondial en termes de puissance éolienne, le secteur fait face à une réduction drastique des aides publiques. L’arrêt de ces mesures décidé par le gouvernement Rajoy devrait permettre d’économiser près de 750 millions d’euros en 2013.

De plus, les propriétaires de panneaux solaires et d'éoliennes pourraient devoir s’acquitter d’une taxe supplémentaire. Un décret, en discussion depuis cet été, vise à instaurer "un péage" sur le solaire: les particuliers qui produisent leur propre énergie devront payer pour le réseau électrique, même s'ils sont auto-suffisants.

Le gouvernement espagnol explique que cette nouvelle taxe doit servir à assurer l’entretien du réseau, face à l’anarchie des installations particulières, et au déficit énergétique galopant, qui atteint quelques 26 millions d’euros.

Pour les particuliers comme pour les entreprises, une telle mesure serait catastrophique. La facture d’électricité des Espagnols est déjà l’une des plus chères d’Europe, et pourrait augmenter de 27% avec cette taxe. Les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables, elles, ont licencié plusieurs milliers de personnes.

Audrey Dufour