BFM Business

Environnement: Renault place la barre toujours plus haut

Le crossover Kadjar symbole de la démarche environnementale de Renault: il émet 99 grammes de CO2 par kilomètre. Il portera la nouvelle signature ECO2.

Le crossover Kadjar symbole de la démarche environnementale de Renault: il émet 99 grammes de CO2 par kilomètre. Il portera la nouvelle signature ECO2. - Renault

Le constructeur est depuis plus de 20 ans engagé pour la mobilité durable. Il a décidé de le traduire par une nouvelle signature ECO2 plus exigeante. Elle doit permettre de mieux répondre aux besoins du marché.

99 grammes de CO2 par kilomètre. Le crossover Kadjar dans sa version diesel Energy dCi 110 est emblématique des nouveaux engagements de Renault en matière environnementale. Oublié le sticker Eco2, place à la signature directement apposée sur l'arrière du véhicule. Dans les prochaines semaines, Kadjar mais aussi Clio, Captur, Scenic et Espace verront apparaître ce nouveau logo. La sélection s'opère sur les versions par modèle les plus basses en émissions de CO2. Elle concerne donc principalement les versions diesel.

L'opération s'avère tout de même un exercice de communication délicat. Renault préfère capitaliser sur un symbole fort plutôt que de proposer une signature totalement différente. Depuis le lancement d'ECO2 en 2007, la donne a en effet beaucoup changé. Les véhicules sont de plus en plus performants. 78% des voitures fabriquées par Renault sont désormais éligibles aux anciennes critères. Il était donc temps de s'adapter à l'évolution de l'entreprise. Et de distinguer les très bons élèves.

Des voitures plus légères

En 2010, le groupe s'était fixé l'objectif de réduire de 3% son empreinte carbone. Il est déjà atteint voire dépasser avec une diminution de 12,4% en 4 ans. Ces engagements concernent en premier lieu les véhicules. La Clio est ainsi passée de 195 g/km de CO2 à 97 g au rythme des normes Euro 2, Euro 4 et désormais Euro 6. Les véhicules sont aussi allégés. Renault utilise 30% de matières recyclées pour la construction de chacune de ses voitures.

Priorité au recyclage du plastique avec un taux désormais de 20%. Pour cela, le constructeur automobile s’est associé à SITA, filiale de Suez Environnement et leader du recyclage et de la valorisation des déchets en France, pour piloter Indra, une coentreprise de recyclage des véhicules hors d’usage.

Renault utilise environ 50.000 tonnes de matières recyclées mais en manque encore pour atteindre ses objectifs. Cette coentreprise va lui permettre d'accélérer le mouvement. Le groupe a atteint l'autonomie en matière de cuivre. Il travaille aussi à l'amélioration des moteurs à travers la dilution de cylindres , l'emploi de aluminium dans le bloc moteur ou encore le stop and start . Au final 25% de réduction des émissions de CO2.

Dans le Top 3 des constructeurs européens engagés

Renault ne s'arrête pas là et a décidé de publier des analyses du cycle de vie de ses véhicules. Tout est passé au crible d'amont en aval. Le groupe mise sur les énergies renouvelables dans ses usines. 88 MWh de solaire les alimentent dans le monde. L'équivalent de l'effacement des émissions de CO2 d'une ville de 900 000 habitants. L'usine de Tanger est symbolique: les émissions de gaz à effet de serre sont réduites de 98%. Les eaux usées d'origine industrielle ne sont pas rejetées dans le milieu naturel et le prélèvement des ressources en eau pour les process industriels est réduit de 70%. En 2014, 12 modèles ont fait l'objet d'une analyse de cycle de vie complète. Derrière cette nouvelle signature ECO2, trois engagements: répondre à la norme Euro 6b, la fabrication sur un site ISO 14001 et une empreinte carbone réduite progressivement.

Pour la troisième année consécutive, Renault se positionne dans le top 3 des constructeurs dont les véhicules émettent le moins de CO2 à l'usage en moyenne en Europe. Dans le même temps, il affirme poursuivre sur la voie du véhicule électrique avec une croissance des ventes de 70% dans le monde (une voiture électrique sur 2 est une Renault) mais il capitalise aussi plus que jamais sur le thermique. Jean-Philippe Hermine directeur du plan environnement du groupe Renault le résume parfaitement:' "Eco2 exprime la volonté de Renault de proposer à ses clients une gamme de versions thermiques performantes accessible au plus grand nombre possible pour ...être plus frugale sur la ressource pétrole ."

Nathalie Croisé