BFM Business

Electricité: Poweo veut augmenter les tarifs de 5% pendant 3 ans

La hausse des tarifs d'électricité fait toujours polémique

La hausse des tarifs d'électricité fait toujours polémique - -

La CRE a recommandé une hausse de 6,8% à 9,6% des tarifs d'électricité. Une augmentation que refuse le président de la République. Fabien Choné, directeur général délégué de Poweo, propose de les augmenter de 5 à 6% par an pendant 3 ans.

La hausse des tarifs d'électricité continue de faire débat. La semaine dernière, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait estimé que les tarifs d'électricité pour les ménages devraient augmenter de 6,8% à 9,6% cet été, puis de 3,2% en 2014 et 2015.

Le président de la République a réagi en annonçant qu'il excluait de rattraper immédiatement le retard accumulé. "Il n'est pas question d'accepter une telle hausse de l'électricité cumulée au regard du pouvoir d'achat des Français", avait expliqué Delphine Batho à l'issue du conseil des ministres.

Mais ce jeudi 13 juin, le directeur général délégué du fournisseur d'énergie alternatif Poweo Direct Energie, Fabien Choné, a proposé de lisser les augmentations, dans un entretien aux Echos.

"Il est vrai que du fait de l'absence de hausse dans le passé et de l'importance des investissements à réaliser, des hausses importantes sont à prévoir, on pourrait les étaler sur trois ans et plutôt de l'ordre de 5-6%", a-t-il expliqué.

Attaquer le gouvernement

"Cela à la condition que l'on mène la réforme sur les tarifs sociaux (de l'énergie) rapidement, car il est hors de question que cette évolution laisse sur le bord de la route ceux qui sont en situation de précarité énergétique", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Fabien Choné avait menacé d'attaquer le gouvernement au Conseil d'Etat s'il limitait trop fortement la hausse des tarifs.

Diane Lacaze