BFM Business

EDF espère un feu vert pour les EPR britanniques en octobre

-

- - Peter Parks - AFP

EDF espère conclure d'ici la fin du mois un accord commercial avec ses partenaires chinois en vue de la construction de deux EPR à Hinkley Point, dans le dans le sud-ouest de l'Angleterre, a dit une source industrielle à Reuters. Quelques semaines voire mois supplémentaires seront toutefois nécessaires pour formaliser la décision finale d'investissement, a ajouté cette source.

Confirmant une information des Echos, la source a ajouté que la visite d'Etat du président chinois Xi Jinping en Grande-Bretagne, du 20 au 23 octobre, était une "fenêtre d'opportunité" pour la finalisation par EDF des négociations commerciales avec ses partenaires chinois pour le projet, China General Nuclear Corp et China National Nuclear Corp. "Une fois cela fait, la décision finale d'investissement est la conséquence logique", a dit cette source précisant que cela pourrait nécessiter un délai supplémentaire de quelques semaines ou mois. Le projet de centrale nucléaire de Hinkley Point, dont EDF sera maître d'oeuvre, prévoit la construction de deux réacteurs de type EPR conçus par Areva, un projet estimé à 16 milliards de livres (21,6 milliards d'euros).

N.G. avec Reuters