BFM Business

Douze maires de grandes villes s'engagent à tendre vers le "zéro émission"

Le C40 est présidé par Anne Hidalgo.

Le C40 est présidé par Anne Hidalgo. - Abbas Momani - AFP

Les maires s'engagent à "acquérir, avec nos partenaires, uniquement des bus à zéro émission à partir de 2025 et à s'assurer qu'une partie importante de nos villes soient des zones à zéro émission à l'horizon 2030". Les maires signataires sont ceux de Londres, Paris, Los Angeles, Barcelone, Quito, Vancouver, Mexico, Copenhague, Auckland, Seattle, Milan et Le Cap.

Douze maires de grandes villes ont signé à Paris une déclaration s'engageant à acheter propre et tendre vers le "zéro émission" d'ici 2030, pour lutter contre le changement climatique. Par cet engagement, signé dans le cadre d'une réunion du réseau de villes C40, ces maires s'engagent à "acquérir, avec nos partenaires, uniquement des bus à zéro émission à partir de 2025 et à s'assurer qu'une partie importante de nos villes soient des zones à zéro émission à l'horizon 2030". Les maires signataires sont ceux de Londres, Paris, Los Angeles, Barcelone, Quito, Vancouver, Mexico, Copenhague, Auckland, Seattle, Milan et Le Cap.

Les signataires de la déclaration envisagent "un avenir où la marche, le cyclisme et le transport partagé sont les moyens de déplacement principaux des citoyens de villes". Ils s'engagent donc à "favoriser la marche et le cyclisme", les transports partagés et "réduire le nombre de véhicules les plus polluants dans nos rues et abandonner progressivement l'utilisation des véhicules à combustion fossile".

Des objectifs "très ambitieux"

La maire de Paris Anne Hidalgo a souligné "les objectifs très ambitieux" des engagements pris pour lutter contre le changement climatique par cette "avant-garde du C40", lors d'une déclaration à la presse en présence des maires de Los Angeles, Quito, Tokyo, Auckland, Barcelone, Le Cap et Milan et de l'ancien maire de New York Michael Bloomberg.

Le C40, présidé par Anne Hidalgo, réunit 91 villes avec l'objectif de lutter contre le changement climatique. Le réseau organisait Together4Climate (Ensemble pour le climat), deux jours de rencontres dont la journée de dimanche était particulièrement à destination des entreprises sur les questions de la mobilité, de l'énergie et de l'urbanisme.

La journée a "permis à des leaders de la société civile et du monde des affaires de partager idées et ambitions afin de créer des communautés plus propres, plus saines et plus durables, tout en développant en parallèle une économie verte et en favorisant l'innovation", selon un communiqué. Le président du Comité International Olympique Thomas Bach, invité par la maire de Paris, a rappelé à cette occasion que le développement durable était "désormais un élément clé pour l'organisation et l'accueil des jeux Olympiques".

Parallèlement, Paris accueille dimanche et lundi Citylab, un sommet annuel d'innovateurs du monde entier en terme d'urbanisme, économie, éducation, etc, se réunissant cette année sur le thème de "solutions urbaines pour des défis mondiaux".

D. L. avec AFP