BFM Business

Des maladies menacent les vignes françaises

BFM Business

Votre chapo ici

Les vignes françaises sont-elles en train de mourir ? C'est en tous cas le cri d'alarme d'un spécialiste de la question pour qui 75% de la vigne française est malade. Lilian Berillon, pépiniériste et auteur du livre "Le jour où il n'y aura plus de vin" a pu constater les dégâts partout en France. Alors qu'une vigne peut vivre 100 ans, elles ont une moyenne d'âge de 16 ans aujourd'hui.

Une mortalité lié à la production trop intensive. Les sols sont épuisés, le recours à des plantes clonées poussées grâce aux produits chimiques pour obtenir des rendements rapides expliquent cette hécatombe.

Ce traitement pourrait avoir des conséquences sur la qualité des vins français, réputés les meilleurs du monde.

"Si on ne réagit pas, on va avoir des vignes qui auront 20 ou 25 ans et qui n'auront pas cette capacité à aller puiser la richesse du terroir. Et on va êtr en concurrence directe avec des vignerons d'autres régions viticoles moins prestigieuses", explique Lilian Berillon.

Ne pas chercher les rendements de suite

Jérôme Bressy est vigneron du domaine Gourt de Mautens (Vallée du Rhône). Il a trouvé le moyen d'éviter cette surmortalité comme le montre cette parcelle où les pieds âgés de 10 ans sont en pleine forme. Sa recette : prendre son temps. Il a laissé sa terre reposer pendant 4 ans avant de planter sa vigne.

" On ne lui demande pas trop, elle peut avoir un système racinaire assez développé. du coup, elle va vieillir dans le temps. LeE but c'est d'avoir une vieille vigne, ce n'est pas d'avoir rapidement des résultats. c'est un investissement sur le long terme", détaille le vigneron.

Mais cette pratique est encore marginale, les experts considèrent que les trois quarts du vignoble français est aujourd'hui menacé par le dépérissement.

François Pitrel édité par C.C.