BFM Business

Démarchage: EDF fait condamner Engie pour concurrence déloyale

-

- - Christophe Simon - AFP

EDF est parvenu à faire reconnaître par la justice que l'ex-GDF Suez usurpait son nom pour démarcher ses clients de manière agressive, et que ces pratiques relevaient de la concurrence déloyale.

EDF a fait condamner son concurrent Engie à payer 150.000 euros pour concurrence déloyale en raison de ses pratiques de démarchage des clients, selon un jugement du Tribunal de commerce de Nanterre. L'électricien avait accusé son concurrent de démarcher des clients de manière agressive et en usurpant le nom d'EDF.

Le tribunal "dit que la société Engie est responsable d'agissements et de comportements constitutifs de concurrence déloyale", selon ce jugement rendu jeudi. Il ordonne à Engie "de cesser et de faire cesser tous actes d'usurpation du nom et de confusion à l'égard de la société Électricité de France".

Recrudescence de mauvaises pratiques

Engie est enfin condamné à payer 150.000 euros de dommages et intérêts à EDF. À cela s'ajoutent 20.000 euros de frais de justice.

Le marché de fourniture de l'électricité et du gaz aux particuliers a été libéralisé il y a dix ans si bien que de nombreuses entreprises proposent désormais leurs services. Engie (ex-GDF Suez) propose ainsi des contrats d'électricité tandis qu'EDF fait de même dans le gaz.

Le médiateur de l'Energie, Jean Gaubert, avait mis en garde au printemps contre une "recrudescence de mauvaises pratiques de démarchage" de la part de certains fournisseurs. Il avait pointé surtout le démarchage à domicile des opérateurs Engie et de l'italien Eni, avec "des méthodes qui sont parfois d'une agressivité élevée".

N.G. avec AFP