BFM Business

Cette étonnante "éponge" permet de lutter contre les marées noires

La ouate mise au point par Deurex dispose de capacités absorbantes exceptionnelles.

La ouate mise au point par Deurex dispose de capacités absorbantes exceptionnelles. - Deurex

Une entreprise allemande a mis au point, par hasard, un matériau semblable à de la ouate. Capable d'absorber les hydrocarbures flottant à la surface de l'eau, ce produit est utilisé par des compagnies pétrolières et des ONG pour dépolluer des cours d'eau.

Un accident industriel a radicalement transformé l’avenir de la société allemande Deurex. À la faveur d’une erreur commise au printemps 2010 par un salarié confondant les réglages d’une machine, cette entreprise spécialisée depuis 1989 dans la production de cires pour peintures et vernis a diversifié ses activités. De la méprise effectuée par l’opérateur est née une fibre inédite, baptisée "Pure" par la société. Agissant comme une éponge, ce matériau est capable d’absorber le pétrole, les lubrifiants ou encore les huiles minérales et végétales. 

À la même époque, en avril 2010, la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, exploitée par le pétrolier britannique BP, explose dans le golfe du Mexique (États-Unis). "Le monde entier se creusait la tête pour trouver des techniques permettant de nettoyer l'océan et d'en extraire le pétrole", se rappelle, dans la vidéo ci-dessous, Günter Hufschmid, le directeur général de Deurex. L'homme consulte alors un chimiste pour savoir si la matière fabriquée accidentellement par sa société permettrait de limiter les effets de la marée noire en cours. Après plusieurs tests effectués en laboratoire, la réponse est positive.

"Comme le pétrole, cette matière est hydrophobe et flotte à la surface de l'eau", explique à BFM Business Ernst Krendliger, directeur recherche et développement du Deurex. Ce chimiste ajoute qu'"il suffit juste qu'il y ait un peu de mouvement pour que l'ouate agglutine parfaitement le pétrole". Selon lui, "un kilo de matière aspire 6 litres de pétrole" grâce à "sa structure fibreuse comportant de nombreuses ramifications".

Un produit breveté et récompensé

Brevetée et honorée du prix de l'invention européenne 2017 catégorie PME (décerné par l'Office européen des brevets) la fibre "Pure" a déjà séduit plusieurs entreprises et organisations non-gouvernementales. Des exploitants de parcs éoliens se fournissent par exemple auprès de la société pour limiter l'impact environnemental des fuites d'huiles touchant les boîtes de vitesse de leurs turbines. Deurex collabore également avec l'ONG allemande "One earth, one ocean" pour nettoyer et dépolluer certains lacs et cours d'eau africains.

Des compagnies pétrolières ont par ailleurs fait l'acquisition de stocks de ouate, de manière à répondre rapidement aux éventuelles fuites que pourraient connaître leurs plateformes, mais pas suffisamment pour limiter l'impact d'une marée noire. Dans un tel cas, seule une production en continu permettrait de pallier ce problème. 

"C'est toujours difficile d'être présent sur le moment", souligne Steffen Remdt, conseiller marketing de Deurex. "Nous sommes en recherche de partenariats pour produire directement sur les lieux des catastrophes" confie-t-il à BFM Business. L'entreprise rêve en effet de bâtir des unités de production mobiles. Implantées sur des bateaux, elles pourraient être facilement envoyées sur les lieux d'une marée noire et participer au nettoyage des océans le reste du temps. 

Antonin Moriscot et Nina Godart