BFM Business

Autolib: la BEI prête 75 millions à Bolloré

BFM Business

La Banque européenne d'investissement va financer à hauteur de 75 millions d'euros le développement de l'exploitation des voitures électriques parisiennes en libre-service du groupe Bolloré. Une annonce formulée ce 12 octobre, à l'occasion de la conférence de presse sur l'Autolib.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et Vincent Bolloré ont annoncé le 12 octobre que la banque de financement à long terme des projets européens avait accordé un prêt de 75 millions d’euros au créateur de l’Autolib. Cette somme sera destinée à financer les investissements du groupe dans le déploiement du véhicule électrique en Île-de-France. Elle doit permettre de déployer sur la voirie des stations de recharge des voitures, de développer les systèmes d’abonnement, de facturation, de recharge et de contrôle du parc Autolib.

L'Europe investit pour devenir plus économe en énergie

Actuellement, 1750 Blue Car, la voiture électrique de Bolloré qui a remporté l'appel d'offres de la Ville de Paris pour Autolib, sont en circulation dans les rues de la capitale, réparties entre 710 stations. A ce jour, 38 800 parisiens se sont abonnés à ce service. C’est la deuxième fois que la BEI encourage pécuniairement Bolloré: déjà en 2011, elle lui avait octroyé 130 millions d’euros pour sa recherche et développement sur l’électrique. Un investissement cohérent dans la mesure où l'Europe s'est fixé comme objectif de devenir plus économe en énergie. En 2011, la branche de financement de projets européens d'avenir a dépensé plus de huit milliards d'euros pour subventionner ces innovations dans le domaine de l'électromobilité.

BFMbusiness.com