BFM Business

Areva: les premiers résultats à l'usine du Creusot "sont bons", assure Royal

Ségolène Royal s'est voulue rassurante sur les soupçons pesant sur Areva.

Ségolène Royal s'est voulue rassurante sur les soupçons pesant sur Areva. - Eric Feferberg - AFP

"Alors que des soupçons de falsifications planent sur le géant de l'énergie, les premières expertises menées dans l'usine concernée se sont révélées rassurantes, selon la ministre de l'Écologie. "

Les dirigeants d'Areva peuvent (provisoirement) souffler. Les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot, en Saône-et-Loire, sont "bons", car ils montrent que les anomalies pointées par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) concernent les documents et non les pièces elles-mêmes. C'est ce qu'a annoncé mercredi la ministre de l'Énergie Ségolène Royal.

"Ce ne sont que les premiers résultats, donc je ne vous dis pas, dans ce souci de transparence, qu'aujourd'hui tous les contrôles sont positifs. Les premiers contrôles sont positifs mais j'attends la suite des contrôles avant de constater les faits sous l'autorité de l'Autorité de sûreté nucléaire", a-t-elle déclaré au micro de RTL.

Les résultats seront connus dans 15 jours, a précisé la ministre, également chargée de l'Environnement.

Plainte contre X

Mardi, l'ASN a fait savoir qu'Areva l'avait informée d'irrégularités dans le contrôle de fabrication d'environ 400 pièces produites au Creusot depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc électronucléaire français.

Mercredi en début d'après-midi, l'Observatoire du nucléaire a annoncé avoir déposé une plainte contre X pour "faux, usage de faux et mise en danger d'autrui" dans cette affaire, auprès du tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône.

Y.D. avec agences