BFM Business

Areva: l'Elysée tente d'accélérer les négociations avec EDF

-

- - Bertrand Guay - AFP

Pour tenter d'accélérer les discussions entre les deux entreprises sur la valorisation d'Areva NP, spécialisée dans l'ingénierie des réacteurs nucléaires, François Hollande a convoqué mercredi un conseil de politique nucléaire, rapporte le Figaro de ce mercredi 9 juillet.

Les négociations autour du plan de sauvetage d'Areva s'intensifient, rapporte jeudi le journal Le Figaro. Le quotidien évoque ainsi une réunion mercredi à l'Élysée du conseil de politique nucléaire (CPN) ainsi qu'une rencontre mardi entre le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron et les dirigeants d'Areva et d'EDF.

L'Etat français a validé début juin le projet, selon lequel EDF deviendrait l'actionnaire majoritaire d'Areva NP, qui inclut la construction des réacteurs nucléaires, l'assemblage des combustibles et les services à la base installée, et a prévu de recapitaliser Areva "à la hauteur nécessaire".

Le temps presse

"Entre EDF et Areva, cependant, les négociations restent serrées sur la valorisation d'Areva NP, l'activité réacteurs dont EDF doit prendre le contrôle majoritaire, ainsi que sur les sujets juridiques et les contrats commerciaux dans l'enrichissement de combustible et le retraitement", écrit le quotidien.

Selon ce dernier, le temps presse pourtant pour finaliser les principes de l'opération et clarifier les choses pour la fin du mois, au moment des comptes semestriels. Un rapport d'information parlementaire publié mercredi a estimé qu'une reprise de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva par EDF risquait d'avoir un impact négatif en termes de prises de commandes et s'est interrogé sur le sens industriel d'une telle opération.

Le CPN réuni mercredi autour du Président de la République François Hollande, à l'issue duquel l'Elysée n'a pas souhaité faire de commentaire, s'est également penché sur les perspectives à l'export en Chine du réacteur Atmea développé avec le japonais Mitsubishi, ajoute Le Figaro. Personne n'était joignable chez Areva et EDF pour un commentaire.

J.M. avec Reuters