BFM Business

Areva annonce la mort de Luc Oursel

Luc Oursel avait remplacé Anne Lauvergeon à la tête du directoire d'Areva en 2011.

Luc Oursel avait remplacé Anne Lauvergeon à la tête du directoire d'Areva en 2011. - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

Le groupe français a annoncé le décès de son dirigeant, mercredi 3 décembre.

Luc Oursel, l'ancien patron d'Areva est mort ce mercredi 3 décembre, à l'âge de 55 ans, a annoncé le groupe français .

Malade, il avait rendu les rênes de l'entreprise en octobre dernier. L'intérim à la tête du groupe est actuellement assuré par Philippe Knoche, ancien numéro deux du groupe. 

"Nous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition de Luc Oursel, président du directoire de notre groupe", a indiqué Areva dans un bref communiqué. "Nous tenons à saluer l'engagement et le courage de Luc durant les sept ans passés à nos côtés", a précisé le groupe. 

Un "combat personnel" contre la maladie

Le 20 octobre dernier, Luc Oursel avait brutalement annoncé qu'il quittait ses fonctions au sein d'Areva, après en avoir informé le gouvernement. "Dans des circonstances personnelles très difficiles, malgré mon très fort attachement à Areva, j'ai dû me résoudre à ne pas poursuivre mes fonctions à la tête de l'entreprise et à me mettre en arrêt de travail pour raisons thérapeutiques. Je dois mener maintenant un combat personnel contre la maladie mais toutes mes pensées vont aux équipes d'Areva", avait ainsi déclaré le dirigeant via un communiqué.

Sa démission avait provoqué une onde de choc au sein de la filière énergétique française, déjà chamboulée par le remplacement d'Henri Proglio à la tête d'EDF.

"Un grand capitaine d'industrie"

Entré chez Areva en 2007, Luc Oursel avait succédé à Anne Lauvergeon, dont il était le bras droit, le 30 juin 2011, initialement pour un mandat de cinq ans.

A la demande de l'Etat, Areva a prévu de modifier sa gouvernance d'ici à la fin de l'année en optant pour un statut d'entreprise à conseil d'administration, avec un président et un directeur général, poste pour lequel est pressenti Philippe Knoche. Tandis que Philippe Varin, ex-patron de PSA, pourrait endosser la présidence de cet organe de décision.

Mercredi soir, François Hollande a rendu hommage à Luc Oursel, "un dirigeant d’entreprise publique qui avait à cœur de remplir sa mission. Il a été frappé subitement par la maladie et il avait tenu à en informer immédiatement les pouvoirs publics pour leur permettre de trouver discrètement une solution pour le remplacer", indique un communiqué de l'Elysée. "Le Président salue un industriel qui a mis toute son énergie au service de l’économie et du rayonnement international de son pays. Il adresse à sa famille ses plus sincères condoléances".

Manuel Valls, lui, a salué "un grand capitaine d'industrie, engagé pour la réussite de son entreprise et pour le succès de la France. Tout au long de son parcours professionnel, tant dans le secteur public que privé, il aura défendu avec constance l'industrie française, chez Schneider Electric, Geodis et finalement Areva, dont il était le président du directoire depuis 2011, contribuant à son redressement."

Y.D. avec AFP