BFM Business

Divorce de Jeff Bezos (Amazon), l'homme le plus riche du monde

Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, et sa future ex-femme Mackenzie.

Le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, et sa future ex-femme Mackenzie. - JORG CARSTENSEN / DPA / AFP

Le milliardaire américain Jeff Bezos, le fondateur et PDG d'Amazon, consacré l'homme le plus riche du monde par le magazine Forbes, a annoncé mercredi divorcer de sa femme après vingt-cinq ans de mariage.

"Nous voulons faire connaître aux gens un développement dans nos vies (...) nous avons décidé de divorcer et de poursuivre nos vies comme amis", écrivent Jeff Bezos, 54 ans, et sa femme Mackenzie, 48 ans, dans un tweet mis en ligne sur le compte de M. Bezos. "Nous restons une famille, nous restons des amis chers", concluent-ils, après avoir expliqué qu'ils ont été, pendant leurs vingt-cinq ans de mariage, "associés dans des entreprises et projets". MacKenzie Bezos est une romancière, dont un des livres les plus connus est "The Testing of Luther Albright". Elle a été l'une des premières salariés d'Amazon et a fondé en 2014 la plateforme contre le harcèlement, ByStander Revolution. Le couple, qui a quatre enfants, s'est rencontré lorsqu'ils travaillaient tous les deux pour la société d'investissements new-yorkaise D.E Shaw, bien avant que Jeff Bezos ne fonde Amazon. La légende raconte qu'une partie du plan stratégique d'Amazon a été écrite lors d'une virée en voiture du couple de New York à Seattle. 

Une fortune évaluée à 137 milliards de dollars

Jeff Bezos est l'homme le plus riche du monde selon Forbes, qui évalue sa fortune à 137 milliards de dollars. Il est à la tête de la plus grosse capitalisation boursière mondiale dont il détient 16% du capital. Evidemment, la question des conditions du divorce se pose donc.

Selon la chaîne américaine CNBC, dans ce dossier, c'est la législation de l'Etat de Washington qui devrait s'appliquer, vu que c'est là que le couple réside. Le droit de cet Etat prévoit en l'occurrence que les biens constitués tout au long du mariage doivent être partagés entre les deux époux, sauf accord préalable différent. Quoiqu'il en soit, un gros travail attend leurs avocats, même s'il semble que tout se fasse pour le moment en bonne intelligence. Jeff et MacKenzie Bezos précisent en effet dans leur tweet qu'ils comptent bien poursuivre leur investissements communs.

La rédaction avec AFP