BFM Business

Déconfinement: la moitié des actifs français compte reprendre le chemin du bureau

Selon le nouveau baromètre Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva Assurance, seuls 21% des actifs interrogés affirment qu'ils resteront en télétravail au 11 mai.

La cohue dans les rues et les transports tant redoutée sera-t-elle évitée? C'est l'un des enjeux du gouvernement qui prépare le déconfinement du 11 mai prochain avec probablement une certaine appréhension. Le maintien "massif" du télétravail est d'ailleurs largement recommandé par l'exécutif pour maintenir les règles sanitaires en entreprise.

Pourtant, le nouveau baromètre* Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva Assurance semble montrer que les actifs vont bien reprendre le chemin du bureau : 52% d'entre eux se rendront bien sur leur lieu de travail et 45% comptent même y aller "tous les jours ou presque." A l'inverse, 21% des travailleurs interrogés continueront de télétravailler, dont 7% qui alterneront le virtuel et le physique. On est donc loin du télétravail "massif" réclamé par le gouvernement…

-
- © -

Par ailleurs, le baromètre souligne le rejet de la décision de rouvrir les écoles. L'étude montre ainsi que 59% des Français y sont opposés, même si ce chiffre a baissé de 4 points en deux semaines. Ainsi 74% des parents laisseront au moins un enfant à la maison, à partir du 11 mai, contre 26% qui choisiront de les renvoyer à l'école.

-
- © -

A noter aussi que le moral économique des Français reprend quelques couleurs. S'ils ne sont que 23% à être confiants concernant l'avenir économique de la France, c'est tout de même 5 points de plus qu'au mois d'avril.

-
- © -

*Sondage réalisé auprès d'un échantillon de 1005 Français interrogés par internet les 28 et 29 avril 2020, selon la méthodes des quotas.

Thomas Leroy