BFM Business

Vanity Fair débarque en France, Denisot aux commandes

Michel Denisot sera le directeur de la rédaction de Vanity Fair dans sa version française

Michel Denisot sera le directeur de la rédaction de Vanity Fair dans sa version française - -

La France aussi aura son Vanity Fair. Le célèbre magazine américain haut de gamme sera lancé en France dans les prochains mois, et c'est Michel Denisot qui prendra la direction de la rédaction.

Le groupe Condé Nast, en est persuadé : il y a une place en France pour son magazine phare. Vanity Fair est une institution aux Etats-Unis. Le symbole du beau magazine de qualité, élégant et glamour, un brin intello, et autant connu pour ses couvertures que pour ses articles longs et ses enquêtes politiques qui font parfois du bruit.

Mais le coeur du magazine, ce sont les stars, les grandes stars. Il en fallait donc une pour diriger sa rédaction, d'où le choix de Michel Denisot, qui gardera en parallèle ses fonctions dans le groupe Canal. Reste à savoir quelle place un tel titre peut prendre sur le marché français du magazine, déjà bien occupé.

Le futur concurrent de Paris Match?

Ses propriétaires le voient comme un futur concurrent de Paris Match, du magazine du Monde ou de celui du Nouvel Observateur, Obsession. Avec un positionnement encore plus élitiste, et un prix de vente autour de 4-5 euros, c'est le haut de gamme qui est visé par le Vanity Fair français. Son propriétaire, le groupe Condé Nast, est persuadé que sur ce créneau, il y a de la place pour un nouveau titre.

Le groupe d'édition peut s'appuyer sur son expérience: Condé Nast en France, c'est déjà Glamour, Vogue, ou encore GQ. Le succès ils connaissent, donc. Mais tout n'est pas gagné pour autant. Une édition allemande de Vanity Fair avait été tentée, il y a cinq ans, mais sans succès : la publication avait été arrêtée au bout de deux ans.

Isabelle Gollentz