BFM Business

Universal Music lance son télé-crochet numérique

-

- - -

Universal Music lance sa plateforme numérique pour détecter et diffuser de jeunes artistes. Une fois leur musique mise en ligne, la major s'engage à leur reverser 100% des droits d'auteur en streaming ou téléchargement.

Utiliser une plateforme Internet pour détecter et distribuer de jeunes artistes? C'est tout le pari d'Universal Music avec Spinnup, sorte de télé-crochet numérique allant jusqu'à permettre aux artistes indépendants de distribuer leur musique sur Spotify, iTunes ou Deezer. Start-up créée en Suède, Spinnup a été rachetée par Universal en 2012 et elle est active dans les pays nordiques, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

Désormais ouverte en France, cette plateforme en ligne est réservée aux artistes (auteurs, compositeurs, interprètes) qui s'auto-produisent. Tous peuvent espérer se faire repérer par un panel de huit professionnels -managers d’artistes, journalistes, programmateurs de salles de concerts- qui écoutent régulièrement les morceaux mis en ligne via Spinnup. Ces pros "à l'écoute" coachent les artistes pour les perfectionner et signalent les meilleurs d'entre eux aux maisons de disques.

"Il est très difficile pour les artistes qui n'ont pas de contact avec les maisons de disques de se faire entendre et cette plateforme peut les aider à se faire connaître", explique Stéphane Muraire, responsable de la plateforme musicale pour la France.

Sur Spinnup, la mise en ligne coûte de 9,99 à 39,99 euros l'an

Les services de Spinnup incluent la facturation de la gestion en ligne des morceaux de musique des artistes. Un abonnement annuel correspond aux frais techniques de cette mise en ligne. Il varie de 9,99 euros par an pour deux titres à 39,99 euros au-delà de 7 titres et jusqu'à 25. En échange, Universal Music s'engage à ce que "les artistes touchent 100% de leurs revenus de droits d’auteur, conservent l’intégralité de leurs droits, ainsi que la possibilité de retirer leur musique quand ils le souhaitent".

La plateforme fournit en plus un tableau de bord à l'artiste pour qu'il sache si ses morceaux sont écoutés ou partagés. Ces statistiques de vente étant fournies par les plateformes minimum deux mois après que la vente (téléchargement, streaming) ait eu lieu, il faut souvent plus de 3 mois pour que le tout premier bilan de ventes apparaisse dans le tableau de bord.

Côté Universal, la plateforme lui fournit un excellent observatoire de talents musicaux potentiels, en scrutant les artistes générant le plus de "vues" pour un style de musique donné. Quelque 96.000 "artistes" ont créé un compte à ce jour sur la plateforme. Celle-ci a fait émerger 26 talents qui ont signé avec ses labels partenaires dont une vingtaine en Suède, pays d'origine de Spinnup.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco