BFM Business

Travail du dimanche: Fabius prône un "assouplissement" des horaires

Laurent Fabius estime qu'un touriste qui trouve porte close le dimanche ne revient pas le mardi

Laurent Fabius estime qu'un touriste qui trouve porte close le dimanche ne revient pas le mardi - Bertrand Guay - AFP

Le ministre des Affaires étrangères a souligné mardi la nécessité de revoir les règles d'ouvertures dominicales "dans certaines zones très touristiques". Il estime qu'un touriste qui trouve porte close le dimanche ne revient pas.

Laurent Fabius tente de convaincre son auditoire. Le ministre des Affaires étrangères, également en charge du Tourisme a ainsi souligné ce mardi 2 décembre, devant les restaurateurs et les hôteliers, la nécessité d'aller vers plus de flexibilité sur le travail du dimanche.

"C'est un sujet délicat mais dans certaines zones très touristiques, il faut une plus grande souplesse des horaires d'ouverture des commerces", a plaidé Laurent Fabius lors du congrès de l'Umih, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

"Il y a quelques années, les choses étaient différentes, mais aujourd'hui, si un touriste étranger sait qu'il va trouver porte close le dimanche, il ne va pas revenir le mardi", a-t-il poursuivi.

"Il faut nous adapter à la demande"

"Si l'on veut attirer davantage de touristes, et faire fonctionner plus efficacement l'ensemble de vos professions, le bon sens indique qu'il faut nous adapter à leur demande, plutôt que d'exiger que la demande s'adapte à nous", a-t-il continué devant 600 professionnels du secteur touristique.

Et Laurent Fabius de rappeler qu'"il y aura au début de l'année prochaine, et cela sera présenté en Conseil des ministres dans quelques jours, un projet de loi qui comportera des dispositions pour faire avancer ce sujet".

"Ce sera sur la base du volontariat, avec des compensations mais je pense que c'est absolument indispensable si l'on veut augmenter les recettes liées au tourisme", a-t-il ajouté.

Des "zones touristiques de dimension internationale"

Laurent Fabius fait référence au projet de loi pour l'activité d'Emmanuel Macron, qui doit être présenté le 10 décembre prochain en Conseil des ministres. Ce texte comporte tout un volet sur le travail du dimanche, dont le ministre de l'Economie avait donné les grandes lignes le 15 octobre dernier. Parmi les mesures prévues, le texte envisagerait de créer des "zones touristiques de dimension internationale", qui seraient définies par un arrêté ministériel, selon les Echos. Les grands magasins parisiens (Galerie Lafayette, Printemps) et les enseignes situées sur l'avenue des Champs-Elysées seraient plus particulièrement concernés par le dispositif. Ces zones touristiques de dimension internationales auraient, par ailleurs, l'autorisation d'ouvrir jusqu'à minuit.

J.M. avec AFP