BFM Business

Tournée en Asie: les stars du tennis mondial en voyage d'affaires

En 2014, lors de la première édition du tournoi-exhibition IPTL, la franchise gagnante a raflé un million de dollars. Deux joueurs français y participaient : Fabrice Santoro et Gaël Monflis

En 2014, lors de la première édition du tournoi-exhibition IPTL, la franchise gagnante a raflé un million de dollars. Deux joueurs français y participaient : Fabrice Santoro et Gaël Monflis - Marwan Naamani-AFP

Les meilleurs tennismen participent à la deuxième édition de l'IPTL, un tournoi organisé en Asie débutant le 2 décembre 2015. Une compétition spectacle conçue pour divertir le public et garnir le portefeuille des joueurs.

Les meilleurs joueurs de tennis de la planète vont partir en voyage d'affaires. Ils participent à la deuxième édition de l'IPTL (International tennis premier league), tournée-exhibition qui débute en Asie, ce 2 décembre 2015.

Organisée en marge des instances officielles (fédération internationale de tennis et ATP), lorsque les tournois du circuit professionnel sont à l'arrêt, cette compétition déroge complètement aux règles du jeu de tennis.

Chaque match est joué en un unique set (jeu décisif à 5-5). Tout est pensé pour ne pas (trop) épuiser les joueurs, en pleine intersaison. Les organisateurs ont aussi voulu rendre le jeu plus attrayant pour le spectateur. Une fois par set, le joueur-relanceur (celui qui reçoit le service) peut même demander à ce que le point suivant compte double.

En 2014, la franchise gagnante a raflé 1 million de dollars

Mais la principale réussite des organisateurs a été de convaincre Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer, les trois joueurs qui dominent le tennis mondial, de participer aux côtés de Maria Sharapova ou de Serena Williams, du côté des championnes.

Les Français ne sont pas en reste. Quatre joueurs dont Richard Gasquet et Gaël Monfils, deux de nos meilleurs joueurs nationaux, seront aussi de la fête.

Au total, 36 joueurs de tennis, répartis dans cinq franchises "nationales" aux noms évocateurs ("Japan warrior", "Philippine mavericks") s'affronteront pendant 18 jours, lors d'une tournée-exhibition à Kobe (2-4 décembre), Manille (6-8 décembre), New Delhi (10-12 décembre), Dubai (14-16 décembre) et Singapour (18-20 décembre).

Au terme de ce mini-championnat, l'an passé, une prime d'un million de dollars (800.000 euros) attendait l’équipe victorieuse. En effet, ce n’est pas que pour l'amour du jeu que les stars du tennis mondial vont s'affronter pendant cette quinzaine.

Gasquet affiche 250.000 euros de gains pour 9 jours

En 2014, en plus des gains promis à la franchise gagnante, les joueurs ont touché des primes individuelles dont les montants n’ont pas été révélés. Cette année, Richard Gasquet a toutefois révélé au Journal du Dimanche qu'il allait toucher 250.000 euros pour neuf soirées. "Le chèque aurait plus gros si j'étais resté 18 jours" convient le champion français. 

Cette tournée-exhibition est financée par les droits de diffusion cédés à de nombreuses chaînes de télévision (ESNP, Fox Asia, Sky Sports, Eurosport), la vente de billets aux spectateurs qui assisteront au "show" dans des arènes couvertes ultra-modernes, et le sponsoring.

Coca-Cola et Qatar Airways sont les deux sponsors premium qui associent leur marque à l'appellation de ce tournoi, plus proche du sport-spectacle que de la compétition sportive. Visiblement satisfaite, la compagnie aérienne nationale du Qatar vient même de signer pour trois années supplémentaires.

Frédéric Bergé