BFM Business

TF1 va vendre des produits dérivés Bécassine

TF1 va développer une gamme de produits dérivés de la marque Bécassine.

TF1 va développer une gamme de produits dérivés de la marque Bécassine. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

TF1 licences, filiale du groupe audivisuel, a annoncé, ce lundi 10 mars, qu'elle allait exploiter des produits dérivés de la marque Bécassine afin de surfer sur les "valeur fédératrices" et l'esprit "Vintage" de la célèbre héroïne de bandes dessinées.

Des coussins Bécassine? Des rideaux Bécassine? Que va faire TF1 en exploitant la marque à l'effigie de la célèbre héroïne de BD du début du siècle?

Le groupe a annoncé, ce lundi 10 mars, avoir acquis les droits d'exploitation de la marque popularisée par la chanson de Chantal Goya pour fabriquer des produits dérivés. Des droits cédés par la maison d'édition Gautier-Languereau.

TF1 Licences ne précise pas encore quelle forme prendront ces produits dérivés. Mais elle indique être en discussions "avec des acteurs du textile, d'art de la table, de la décoration".

La filiale du groupe audiovisuel compte surfer sur les "valeurs fédératrices" de l'héroïne bretonne, "l'authenticité de la marque" et ses "l'alliance moderne/vintage" qu'elle véhicule. Bécassine était très "moderne", explique le porte-parole du groupe. "Elle conduisait, elle voyageait, elle véhiculait des valeurs telles que la tendresse, la générosité".

Outre l'héroïne créée en 1905 dans la revue enfantine La Semaine de Suzette, TF1 Licences exploite déjà une trentaine de marques telles que Barbapapa, Ushuaïa et Hello Kitty avec des produits comme des cartables, des jouets, des biscuits, des cosmétiques ou encore du matériel de camping.

Des marques qui n'ont pas de lien avec l'univers TF1

TF1 Licences possède beaucoup de marques liée aux programmes diffusés sur TF1, comme Masterchef, Question pour un champion, ou Danse avec les stars. Mais "depuis 1996, nous avons développé une stratégie de portefeuilles de marques qui n'ont pas de lien avec l'univers de TF1", explique Hubert Taieb, directeur général adjoint de TF1 Entreprises, sur BFM Business. Il cite notamment Haribo, All Blacks, Solex.

La filiale de Bouygues a commencé son activité licence avec Ushuaia. Aujourd'hui, elle est devenue un acteur référence sur ce marché, explique sa direction. En somme, l'ayant-droit confie ses marques à TF1 Licences, qui définit une stratégie et démarche des licenciés pour créer des produits dérivés. L'entreprise touche ensuite des droits à chaque produit vendu.

N.G avec AFP