BFM Business

Super Bowl: l'idée originale d'Heinz pour se passer du spot de pub

Heinz préfère offrir un jour à ses employés.

Heinz préfère offrir un jour à ses employés. - Heinz

La finale du championnat de foot américain est suivie par plus de 110 millions de personnes. Les marques peuvent payer des millions pour un spot publicitaire de quelques secondes. L'entreprise agroalimentaire a, elle, choisi un autre moyen pour faire parler d'elle.

Pittsburgh oblige, Heinz se devait de marquer le coup pour le Super Bowl. Même si cette année, la finale opposera, dimanche dans la nuit, les Atlanta Falcons aux New England Patriots (après leur victoire respective sur Green Bay et Pittsburg), la franchise la plus victorieuse du Super Bowl reste les Steelers de Pittsburgh avec 6 victoires. La finale du championnat de foot américain est donc particulièrement importante de cette ville où l'entreprise agroalimentaire a établi son siège social.

Et pour faire plaisir à ses employés, le créateur du Tomato Ketchup a rendu le lundi qui suit férié. Plutôt que d'utiliser de l'argent pour un spot publicitaire de 30 secondes pendant la finale, Heinz utilise cet argent pour offrir une journée de repos à ses 42.000 employés. Un bon moyen de faire parler d'elle plutôt que de participer à la surenchère du traditionnel spot publicitaire. Cette année, pour être vu par plus 110 millions de téléspectateurs, le tarif a encore augmenté, autour de cinq millions de dollars les 30 secondes, soit plus du double du prix facturé il y a dix ans seulement.

1,25 milliard d'ailes de poulet

L'entreprise va même plus loin puisqu'elle a décidé de lancer une pétition pour ce lundi qui suit le Super Bowl soit férié partout aux États-Unis. La marque s'appuie sur une statistique toute simple: chaque année 16 millions d'Américain prétendent être malade pour rester chez eux ce jour-là. Il faut bien avouer qu'ils doivent non seulement se remettre de leurs émotions mais surtout de leurs excès de la veille.

D'après Le Point, le National Chicken Council estime que 1,25 milliard d'ailes de poulet sont mangés ce dimanche-là, ainsi que 5 millions de kilos de chips et 13 millions de pizzas. Coté boisson, les Américains profiteraient de cette soirée de sport pour boire 1,230 milliard de litres de bière.

Diane Lacaze