BFM Business

Soutien de Lance Armstrong: Nike met fin à la polémique

Nike aurait tenté de masquer un contrôle positif de Lance Armstrong

Nike aurait tenté de masquer un contrôle positif de Lance Armstrong - -

L'équipementier américain, soupçonné d'avoir versé 500.000 dollars à l'ancien président de l'union cycliste internationale pour mettre sous silence un contrôle positif de1999 d'Armstrong, choisit de mettre fin à son contrat avec l'ancien champion. Mise à jour à 17h00

Est-ce que l'affaire Armstrong va éclabousser le plus célèbre de ses sponsors, la firme Nike ?

L’équipementier continue à soutenir Armstrong contre vents et marées mais ce n'est pas seulement ce soutien qui risque de poser problème Nike est accusé d'avoir pris une part active au système de falsification et de corruption de Lance Armstrong.

Selon le journal de New York Daily News, c'est ainsi une accusation grave qui a été portée sous serment en 2006 par Kathy LeMond. Kathy LeMond est la femme de l'ancien champion Greg LeMond, et depuis des années une ennemie affichée de Lance Armstrong. Elle affirme que Nike a versé 500 000 dollars au Néerlandais Hein Verbruggen l'ancien président de l'union cycliste internationale (UCI), pour qu'il couvre un contrôle positif en 1999.

Un soutien de plus en plus difficile à afficher pour Nike

Elle tiendrait elle-même cette information d'un mécanicien de l'équipe d’Armstrong.

Depuis le mécanicien s'est rétracté, Nike a formellement démenti mais la femme de Greg Lemond maintient ses accusations. Nike est connu pour être fidèle à ses athlètes en difficultés comme le basketteur Kobe Bryant ou le golfeur Tiger Woods. Mais le soutien actif ou même seulement passif à Armstrong devient de plus en plus problématique pour le célèbre équipementier.

Jean-Bernard Cadier et BFMbusiness.com