BFM Business

Rémy Pflimlin, l'ancien président de France Télévisions, est mort

Rémy Pflimlin a dirigé France Télévisions de 2010 à 2015.

Rémy Pflimlin a dirigé France Télévisions de 2010 à 2015. - Eric Piermont AFP

L'ex-PDG de France Télévisions est mort ce samedi à l'âge de 62 ans. Il était hospitalisé depuis un mois et souffrait d'une longue maladie.

Rémy Pflimlin, l'ancien dirigeant de France Télévisions, est mort ce samedi à Paris, à l'âge de 62 ans, a annoncé le journal L'Alsace, suivi du quotidien Le Monde. Il était hospitalisé depuis un mois à la Pitié-Salpêtrière et souffrait d'un cancer, d'après le journal régional. Ses proches ont évoqué quant à eux "une longue maladie". 

Dans un communiqué, l'actuelle présidente du groupe d'audiovisuel, Delphine Ernotte, s'est dit "bouleversée" d'apprendre sa disparition, s'exprimant pour la direction et les salariés l'entreprise.

Conseiller d'Etat depuis 2015

"Il a été un grand homme de médias", qui a "marqué le groupe en dirigeant France 3" de 1999 à 2005, puis France Télévisions, de 2010 à 2015, a ajouté la direction, saluant "un homme engagé, chaleureux et accessible".

Depuis septembre 2015, Rémy Pflimlin était aussi conseiller d'Etat. Originaire de Mulhouse, il a occupé des responsabilités dans sa région d'origine, en tant que directeur commercial des Dernières Nouvelles d'Alsace puis président du directoire de L'Alsace. 

Pluie de réactions

Il est décédé ce samedi à Paris, "entouré de sa famille", a précisé à l'AFP Patrice Papet, ancien directeur des ressources humaines de France Télévisions pendant sa présidence. Après l'annonce de sa mort, les réactions se sont multipliées. 

"Avec Rémy Pflimlin disparaît un homme qui aura consacré toute sa vie à la presse, aux médias et à l'information du public. Il cachait derrière sa discrétion assumée un engagement profond pour la culture et notamment pour la musique", a réagi dans un communiqué François Hollande. 

Pour la ministre de la Culture Audrey Azoulay, Rémy Pfimlin "était un grand patron de médias et un amateur éclairé". Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, lui a rendu hommage sur Twitter. Tout comme Pierre Lescure, l'ancien président de Canal+. 

C.V. avec AFP