BFM Business

Radio France tente une ultime relance du Mouv'

Le PDG de Radio France Jean-Luc Hees a tenté plusieurs fois de relancer sa radio jeune, mais en vain

Le PDG de Radio France Jean-Luc Hees a tenté plusieurs fois de relancer sa radio jeune, mais en vain - -

La radio publique visant les jeunes a vu son audience divisée par deux depuis 2009. Un nouveau directeur est nommé pour en faire une "radio numérique totale".

"Lors du dernier sondage, le Mouv’ a réalisé la plus forte progression d’audience en passant de 0,4% à 0,5%. Bon, je vois que cela ne fait rire personne…" Mercredi 28 août, la plaisanterie de Jean-Luc Hees a fait un flop lors de la conférence de rentrée. Car la situation de la station ciblant les jeunes n'est pas drôle.

Le PDG de Radio France a donc annoncé pour janvier 2014 une énième relance de la radio. Il n’a pas détaillé le nouveau concept, promettant juste de faire de la station "une radio numérique totale", ou encore "un laboratoire totalement numérique".

Cette refonte sera conduite par un tout nouveau directeur, Joël Ronez, qui cumulera ce poste avec celui de directeur des nouveaux médias de Radio France. Ce dernier a promis de faire du Mouv’ "la radio leader sur les smartphones".

Joël Ronez (40 ans) remplace le vétéran Patrice Blanc-Francard (71 ans), que Jean-Luc Hees avait nommé en mars 2011.

Objectifs abandonnés

Depuis son arrivée en 2009, Jean-Luc Hees a procédé à de multiples changements au Mouv’: "repositionnement" en 2010, "refonte totale" de la grille à la rentrée 2011...

Mais tous ont été des échecs cuisants: l’audience de la station a été divisée de moitié depuis 2009 (cf. ci-contre).

La station est donc très loin de ses ambitions. Initialement, le but assigné par le contrat d’objectifs et de moyens 2010-2014 était d’atteindre 1,5% d’audience. Un objectif révisé à la baisse pour se contenter de 1% d’audience en 2015. Mais même cette dernière promesse, devenue irréaliste, a été abandonnée.

Une audience vieillissante

L’objectif était aussi d’atteindre un public plus jeune. En effet, avant la relance, l’âge médian de l'auditoire du Mouv' était de 28 ans. Certes, c’était bien moins que l’âge médian des auditeurs de Radio France (54 ans), plombé notamment par le public très âgé de France Musique (64 ans d’âge médian).

Mais cet objectif de rajeunissement n’a pas été atteint. Au contraire, l’auditeur a vieilli. Ainsi, en 2011, les moins de 35 ans sont passés de 60% à 50% du public de la station, tandis que les 35-49 ans passaient de 29% à 39%.

Par ailleurs, Jean-Luc Hees a annoncé mercredi une autre initiative : le lancement le 20 novembre de rf8.fr, un site gratuit de musique en ligne, qui proposera une webradio, mais aussi des sélections de chansons qu’on pourra écouter à la demande.

Jamal Henni