BFM Business

Quand la police se met au volant de voitures... de course

A Dubaï, les forces de l'ordre disposent d'un garage évoquant celui d'un milliardaire

A Dubaï, les forces de l'ordre disposent d'un garage évoquant celui d'un milliardaire - Wissam Keyrous-AFP

Certaines polices du monde ne lésinent pas pour régner en maître sur les routes. La démesure le dispute parfois à l'extravagance voire à l'insolite pour faire respecter l'ordre sur le bitume.

Les forces de police dans certains pays sont devenues d'excellentes vitrines pour les marques de voiture de sport ou de puissantes berlines.

L'enjeu est connu: il s'agit pour les Etats de ne pas laisser leur police démunie face aux délinquants qui possèdent des bolides de plus en plus véloces.

La France n'échappe pas à cette surenchère de puissance automobile. La gendarmerie nationale a été équipée d'une flotte de puissantes Mégane par Renault Sport. 

Mais ces véhicules font pâle figure au regard de certains pays qui ne lésinent pas sur les moyens pour offrir de véritables bolides de course à leur force de l'ordre.

A Dubaï, rien n'est trop beau pour équiper la police

Les forces de police transalpines patrouillent ainsi en puissantes Lamborghini sur les routes de la péninsule.

A Dubaï, aux côtés de grosses berlines allemandes (BMW, Porsche Panamera…), la police se voit généreusement dotée de Chevrolet Camaro, Lamborghini Aventador et de Ferrari FF. L'enjeu pour cet état du golfe persique est au moins autant d'afficher son standing de pays riche que de poursuivre la délinquance routière.

Parfois, la démesure le dispute à l'insolite comme en témoigne la Viséo, un véhicule d'origine française totalement électrique.

Son originalité repose sur un poste de pilotage télescopique qui, selon les cas, permet au conducteur de prendre de s’élever à 3,5 mètres pour avoir une vue panoramique d'une situation ou pour être vu de loin par les passants. La police municipale d'Evry teste ce véhicule atypique depuis le mois de mars 2015. Mais avec un tel équipage, ce n'est pas la course de vitesse sur le bitume avec les délinquants qui est visée.

Frédéric Bergé