BFM Business

Pourquoi les Londoniens ne pourront plus voir cette affiche dans le métro

-

- - -

"Sadiq Kahn, le nouveau maire de Londres, est très remonté contre les publicités sexistes dans le métro. Il a chargé la régie des transports de durcir ses règles. Les photos montrant des corps de femme "irréalistes" doivent être interdites."

"En tant que père de deux adolescentes, je suis très concerné par les publicités qui pourraient blesser les gens, en particulier les femmes, en leur faisant avoir honte de leur corps." Sadiq Khan, le maire de Londres est très remonté contre les publicités sexistes dans le métro. Notamment par cette affiche qui a fait scandale en 2015. Il s'agissait d'une pub de la marque de compléments alimentaires Protein World sur laquelle s'affichait une jeune femme en maillot de bain aux proportions hors-normes. Avec un slogan: "Votre corps est-il prêt pour la plage?" 

Cette affiche jugée sexiste et provocante avait suscité une vague d'émotion en Grande-Bretagne. Une pétition en faveur de son retrait avait recueilli 70.000 signatures. La marque Carlsberg en avait même profité pour lancer une campagne d'affichage moqueuse: "Votre corps est-il prêt pour la bière?"

Les Londoniens ne devraient donc bientôt plus être exposés à ce genre d'affiches. A la demande de la municipalité, la régie des transports londoniens (TfL) a accepté de durcir ses règles en ce qui concerne ce type d'affiche. Le bureau du maire a déclaré qu'il avait également demandé à TfL de mettre en place un groupe de pilotage en partenariat avec ses agences de publicité (dont le français JCDecaux) afin de veiller au respect des normes. Il n'y aura pas de critères particuliers, le choix des visuels autorisés sera laissé à l'appréciation de ce comité de pilotage. Les femmes en petites tenues ne seront pas bannies d'office, mais elles devront être moins provocantes. La régie qui a généré un revenu publicitaire de 170 millions de livres (215 millions d'euros) en 2015 assure que son chiffre d'affaires ne sera pas impacté.

Les pubs sexistes censurées en France

"La publicité sur notre réseau est différente de celle à la télé, sur internet ou dans la presse, explique Graeme Craig, le directeur commercial de TfL dans le Guardian. Nos clients ne peuvent pas éteindre l'écran ou tourner la page si une publicité les offense ou les met mal à l'aise."

S'il n'existe pas de règles similaires en la matière en France, certaines publicités jugées sexistes ont dû être retirées. Comme celle-ci en octobre dernier pour le tournoi de tennis de Bercy.

Ou encore celle-là pour un disque du chanteur Saez dont l'image montrant une femme nue dans un caddie avait été jugée "dégradante pour l’image de la femme".

-
- © -
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco