BFM Business

Pourquoi la marque Tag Heuer s'invite sur les terrains de football

Tag Heuer a noué un partenariat de trois ans avec le prestigieux club de football de Manchester United.

Tag Heuer a noué un partenariat de trois ans avec le prestigieux club de football de Manchester United. - Twitter Tag Heuer

Partenaire depuis 2016 des championnats anglais et espagnol, la marque jette son dévolu sur le club renommé de Manchester United. Avec Hublot, autre marque horlogère de LVMH, le géant du luxe s'offre une présence inégalée et inattendue dans le football.

Alors que l'industrie du luxe se précipite pour investir le golf ou le polo, il est des marques qui préfèrent miser sur le football pour leur image. C'est le cas atypique de Tag Heuer qui multiplie les partenariats dans le monde du ballon rond.

Devenu en 2015 le chronométreur officiel de la Bundesliga allemande puis du championnat américain (MLS, major league soccer), la marque horlogère du groupe LVMH est devenue le partenaire de la Premier League anglaise fin avril 2016. 

Pour Tag Heuer, outre-Manche, il ne s'agit pas seulement d'être le chronométreur de la compétition. Sur tous les terrains anglais, les panneaux des arbitres vont désormais prendre la forme d’une des montres de la marque (Carrera) et seront marqués avec le nom de l’horloger suisse. Les arbitres du championnat porteront à leur poignet la montre connectée de la marque et pendant les retransmissions TV, le logo TAG Heuer apparaîtra également à l’écran.

La marque horlogère s'affichera dans le stade de Manchester United

Pendant cet été 2016, l'horloger a encore accru sa présence dans le ballon rond. Il est aussi devenu le chronométreur officiel de la Liga espagnole. Il a surtout noué un partenariat de trois ans avec le prestigieux club de football de Manchester United, il y a quelques jours. La marque horlogère s'affichera sur les panneaux publicitaires numériques du stade mythique d'Old Trafford. Son logo apparaîtra sur toutes les plateformes numériques du club, y compris sur son site web et sur ses réseaux sociaux.

"Ce club est une véritable institution dans cette partie du monde et notre partenariat contribuera à développer notre marque en Asie, non seulement à travers la visibilité télévisuelle ou média, mais aussi grâce à des événements que nous mènerons conjointement lors de la tournée asiatique du club et tout au long de l’année" explique sur le site Internet de la marque, Jean-Claude Biver, président-directeur général de TAG Heuer et président de la division montres de LVMH.

Ce partenariat s’inscrit dans une stratégie de renforcement de la présence de la maison horlogère dans le monde du football, pourtant assez éloigné des codes habituels du luxe. Pour Tag Heuer, l'atout principal du ballon rond est son universalité. "Hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, étudiants ou entrepreneurs, le football touche tout le monde, sans distinction. Nous ne touchons pas seulement le client d’aujourd’hui, mais également celui de demain en nous rapprochant de toute la jeunesse qui s’intéresse à ce sport" rappelle ce dirigeant de LVMH.

Mais cet "amour" du football n'est pas une première pour LVMH. Une autre marque du groupe français de luxe a, depuis longtemps, précédé Tag Heuer dans le monde du football. Chronométreur officiel du Paris Saint Germain, Hublot est un des partenaires commerciaux de grandes compétitions comme la Coupe de monde de football (en 2006 en Allemagne) ou le championnat d'Europe (en 2012 en Ukraine et en Pologne). Elle est aussi partenaire des deux coupes européennes de club organisées par l'UEFA que sont la Ligue des champions et l'Europa League.

LVMH occupe le terrain pour dissuader ses rivaux d'y aller

Avec ses deux marques présentes dans le monde du ballon rond, LVMH s'assure une visibilité qui lui permet aussi de dissuader d'autres maisons de montres de luxe d'investir dans le sport le plus populaire au monde.

"Nous n’avons, contrairement à d’autres sports tels que le golf, l’équitation, ou encore le polo, aucun autre concurrent sur ce terrain-là. À elles deux, nos maisons couvrent ainsi l’ensemble des opportunités de manière complémentaire et se protègent mutuellement de l’entrée de concurrents horlogers dans le monde du football" conclut Jean-Claude Biver. Une tactique d'occupation du terrain que ne renieraient pas les meilleurs entraîneurs de football.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco